AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour au conservatoire (PV Beth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Retour au conservatoire (PV Beth)   Lun 14 Oct - 15:52


Retour au conservatoire

Le thème musical de Pirates des Caraïbes avait fait un carton plein auprès des gamins. Un petit peu moins auprès de leur Professeur de violon qui m’observait en pinçant des lèvres, s’étant probablement attendu à ce que je joue quelque chose de plus classique mais même sans avoir moi-même d’enfants, je savais qu’ils auraient sûrement été un peu moins réceptifs à du Chopin ou du Beethoven. Ils avaient 8 ans en moyenne, ils préféraient clairement les pirates aux vieux compositeurs morts. Après tout, le but même de ma présence en ce jour dans cette classe de violon du conservatoire était de montrer à ces petites têtes blondes que même si pour la plupart, ils en faisaient parce que leurs parents les y avaient obligés, le violon pouvait être un instrument cool et non pas uniquement un instrument de torture fichant en l’air tout leurs mercredis après-midi.

Ma démonstration finie, je m’installai tant bien que mal sur la chaise en plastique bien trop petite pour un adulte, me sentant un peu coincé avec les genoux trop relevé. Mais si la prof, installé sur une chaise pour adulte, elle, remarquait ma position des plus inconfortables, elle ne fit rien pour m’aider à y remédier. Si bien que la pauvre femme d’environ 50ans était devenue, dans mes pensées, Miss Vieille Harpie.

Quand elle demanda qui avait des questions, je vis aussitôt plusieurs petites mains levées mais j’avoue que je ne m’attendais pas aux questions qui allaient m’être posée. La première, de la part d’une petite rousse à l’air autoritaire fut : Pourquoi vous portez pas de cravate ?

Même si cela me fit sourire, la réponse qui me vînt à l’esprit sur le coup n’était clairement pas adaptée à un auditoire aussi jeune.

Parce que je n’aime pas les cravates alors j’en porte que quand j’y suis vraiment obligé.

Un regard de la petite rousse sur mon simple t-shirt et mon jeans me fit clairement comprendre que je n’avais pas du tout l’allure d’un grand violoniste mais par chance, elle ne fit pas de commentaires. La question suivante fut tout aussi déstabilisante et fut posée par un gamin métis à la coupe afro démodée des Jackson five : Vous avez un chat ?

Je ne voyais pas trop le rapport entre les chats et le violon mais soit, si cela pouvait lui faire plaisir.

Non, pas de chat. Mais j’ai un chien qui s’appel Paganini.

Et c’est ainsi que mon pauvre vieux Paganini devait tout à coup l’unique sujet des questions posées par les mômes. Il était de quelle race ? Est-ce qu’il était gentil ? Est-ce qu’il aimait les croquettes ? Bref, un véritable interrogatoire de 20 minutes, Paganini le chien semblant bien plus intéressé les enfants que son illustre homologue Paganini le violoniste-compositeur.

Quand l’heure toucha à sa fin, se fut étrangement exténué que je pris congé et, armé de mon étui à violon, contenant quand même un véritable Guadagnini mais qui fit aux enfants le même effet qu’un simple violon bas de gamme de location, je me mis à arpenter le couloir à la recherche d’un panneau ou d’une personne pouvant m’indiquer le distributeur, ou encore mieux la cafétéria !, le plus proche, ayant besoin de ma dose de caféine. Mon regard fut alors attirer par le passage d’une chevelure brune et, sans attendre de peur de voir disparaître peut-être mon unique occasion de parvenir à une tasse de café, je me mis à lui courir vers elle en agitant ma main libre.

Hey ! Excusez-moi ! Vous savez où je peux trouver une tasse de café par là-dedans ?


Michael
Beth
David Garrett - He's a pirate
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Retour au conservatoire (PV Beth)   Lun 28 Oct - 17:21




I'LL BE WAITING.

And as long as I'm living, I'll be waiting. As long as I'm breathing, I'll be there. Whenever you call me, I'll be waiting. Whenever you need me, I'll be there


« Spinning and spinning deeper, the wheel is spinning me,it's never ending, never ending, same old story » Beth chante à tue tête ce morceau des Foo Fighters tout en sautant en rythme sur le son rock qui fait vibrer les murs de sa cuisine. Les yeux clos, elle tourne sur elle même, fait mine de jouer de la guitare avec une cuillère en bois et se sert d'une louche comme d'un micro. Il est spet heure du matin et voilà comment la demoiselle commence la journée. Son frère passe la porte en marmonnant un commentaire désapprobatif La jeune femme baisse légèrement le son de la radio et plaque une bise sur la joue de Fox pour le faire sourire. Il est incapable de garder son sérieux et craque, comme toujours devant sa petite sœur ! Elle lui tend une cruche de lait et une assiette de pain perdu avant de lui souhaiter une bonne journée et de trottiner jusqu'au garage. Il y a des jours comme ça où Beth déborde d'énergie. Elle observe sa voiture avec un sourire, depuis que Jared l'a réparée, elle est méconnaissable ! Comparée à l'auto cabossée et tombant en ruine qu'elle avait laissé au garage, la petite voiture était très moderne. Beth se glisse derrière le volant et enclenche la radio. Un CD de Thirty Seconds To Mars pour le coup. La jeune femme s'abstient de trop monter le son, après tout, aux feux rouges elle est toujours mal à l'aise lorsque les passants la regarde pour lui faire comprendre que sa musique les gêne.

En une demi heure, Beth est devant le conservatoire. Instinctivement elle jette un coup d’œil au trottoir d'en face mais elle sait qu'il est trop tôt pour voir passer Nohlann. Quelque peu déçue, elle pénètre l'énorme bâtiment et se dirige avec peu d'entrain vers la salle des professeurs lorsqu'un inconnu l'interpelle. Elle accueille sa question avec un large sourire, autant parce qu'elle est d'une humeur particulièrement bonne aujourd'hui que parce qu'il lui évite de se trouver trop tôt en compagnie de ses collègues professeurs qu'elle n’apprécie pas particulièrement.

-Une tasse de café? Certainement, suivez-moi, par contre, une bonne tasse de café, je ne peux vous l'assurer !
Fait-elle en riant avant de proposer à l'inconnu de la suivre. Elle le précède de long de deux couloirs avant d'entrer dans la salle de spectacle qui contient un bar plus ou moins décant contrairement à la cafétéria. Elle se glisse derrière le comptoir et lance la machine à café avant de se percher sur un tabouret et d'observer enfin son interlocuteur. Beth s'apprête à lui demander son prénom lorsqu'elle réalise que son visage lui dit quelque chose. Se penchant imperceptiblement en avant elle plisse les yeux et bascule la tête sur le coté pour analyser le jeune homme. Elle a vraiment du mal à croire ce qu'il lui inspire. Elle hésite à lui avouer qu'elle le prend pour un sosie de Michael Von Kassel mais se décide à le faire, après tout, le ridicule ne tue pas et c'est loin d'être vexant comme commentaire alors, elle se lance. Vous savez quoi ? Vous allez me trouver bête mais vous me faites penser à Michael Von Kassel ! Vu que vous vous baladez avec un étui à violon, je ne dois certainement pas vous expliquer de qui il s'agit, fait-elle en souriant avant de se saisir de d'une tasse qu'elle remplit à moitié. Elle la pose devant l'inconnu avec une cruche de lait et un sucrier tandis qu'elle se contente d'un verre d’eau, ayant horreur du café.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Retour au conservatoire (PV Beth)   Lun 28 Oct - 17:41


Retour au conservatoire

Dieu merci par chance l’inconnue ne m’envoya pas balader. Encore mieux, elle proposa de me conduire jusqu’au Saint Graal, la tasse de café ! La précision qu’elle prit soin de faire me fit sourire. J’avais pourtant grandit aux USA mais je n’arrivais définitivement pas à m’habituer à cet espèce de liquide teinté chauffé, re-chauffé et réchauffé que l’on nous servait le plus souvent. C’est pourquoi, j’avais investi dans une bonne machine à café chez moi et que je faisais importer mon café. C’était un peu une folie hors de prix, certes, mais après tout quel musicien millionnaire ne s’autorisait pas une excentricité de temps en temps ? Ceux ne pouvant pas comprendre mon amour pour la boisson noire pensaient juste que j’étais du genre un peu loufoque.

Tant que c’est pas du déca, je ferais avec !

Parce que le déca, c’était pas du café ! On avait déjà essayé de me faire croire le contraire mais je n’étais pas dupe.

Docilement, je la suivis, la demoiselle semblant bien connaître les lieux contrairement à moi. Il devait certainement s’agir d’un des professeurs. A cette idée, je me remémorais la tête de la vieille harpie ridée qui m’avait servie de prof de violon quand j’étais enfant. C’était sûr que j’aurai préféré une prof comme ma sauveuse à choisir.

Restant de mon côté du bar, je l’imitai en grimpant à mon tour sur un des tabourets et vit alors comme une lueur de curiosité traverser son regard. Quand je l’a vit plisser des yeux et basculer la tête, je cru comprendre ce à quoi elle pensait mais je ne dis rien, me contentant de lui sourire tout en imitant son attitude, penchant moi aussi la tête sur le côté. Je m’attendais à ce qu’elle me dise m’avoir reconnue mais pas à ce qu’elle en doute ainsi et je faillis rire mais je réussis à me retenir. La politesse aurait voulu que je confirme être bien Michael Von Kassel mais j’étais particulièrement de bonne humeur aujourd’hui et donc, d’humeur taquine.

C’est vrai vous trouvez ? Merci. Je sais à peu près qui sait oui, le violoniste qui fait du rock c’est ça ? Si vous le connaissez j’en déduis que vous aimez ce qu’il fait non ? Où alors c’est que vous détestez.

Avec un air innocent, je prie ma tasse et y ajouta juste du sucre.

Vous venez de sauver ma journée ! Vraiment, je vous assure ! Vous enseignez ici ?




Michael
Beth
David Garrett - He's a pirate
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Retour au conservatoire (PV Beth)   Lun 28 Oct - 18:06




I'LL BE WAITING.

And as long as I'm living, I'll be waiting. As long as I'm breathing, I'll be there. Whenever you call me, I'll be waiting. Whenever you need me, I'll be there


Se remémorant son horaire de la journée, Beth saute de son siège et part en quête d'une sucrerie dans les placards de la buvette. Elle ne commence que dans une heure mais à partir de là, ce sera partit pour huit heures de cours non stop, le lundi est une bien mauvaise journée !A cause de Fox elle a quitté la villa précipitamment et a donc oublié sa dose de chocolat habituelle. Pour certain, comme l'inconnu semble-t-il, c'est la caféine, pour Beth, c'est le sucre. Lorsqu'il répond à sa remarque, Beth abandonne ses fouilles et s’appuie contre le comptoir pour lui faire face. Elle semble hésiter un instant puis répond.

-Sincèrement, cela m'étonne que personne ne vous l'ai fait remarqué dans le passé, la ressemblance est frappante !  Est-ce que j'aime ce qu'il fait ?
La demoiselle hausse les épaules, finit sa tasse de lait prenant le temps de réfléchir. Il a un talent incontestable et le violon a beau ne pas être mon instrument favori, je meurs de jalousie en le voyant jouer ! Et puis il joue du rock et c'est exactement la musique que j'aime et, pour finir, il fait découvrir la musique classique aux plus réticents...Vous pouvez conclure que j’apprécie son travail, après ce n'est pas ce que j'écoute 24h sur 24 si vous voulez tout savoir ! Fait-elle en souriant avant de s'attacher à une énième étagère. Et vous? s'enquit-elle tout en s'imaginant avec amusement sa réaction s'il s'agissait bel et bien du célèbre violoniste. Après tout, cela n'étonnerais même pas Beth, les gaffes et elles s'étaient toujours bien entendues!

Finissant par dénicher un paquet de biscuits au beurre, Beth conclut qu'elle devra s'en contenter et le pose sur le comptoir pour laisser à l'inconnu l'occasion de se servir. L'inconnu, elle n'aime pas l’appeler comme ça, même si ce n'est qu'en penser et au moment où elle allait lui demander son nom il lui demande si elle enseigne ici. La demoiselle avala son bonbon en vitesse avant de dire : « Effectivement, cela ferra bientôt trois ans ! J'enseigne la batterie et la guitare mais j'ai joué du piano il fut un temps. Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici ? Vous ne jouez que du violon ? Et votre petit nom c'est quoi ? »

Qu'elle curieuse elle fait, c'est indéniable mais elle n'y peut rien, Beth a toujours eu envie d'en savoir un maximum sur à peu près tout le monde. Cela lui rappel les révélations de Nohlann à propos de Wyaat, son défunt jumeau et du tragique accident dont il tentait de se remettre. A vrai dire, elle a toujours été curieuse mais a refoulé ce défaut durant de longues années. Ce n'est qu'une fois installée à Palm Springs loin de ses parents, qu'elle s'était laissée allée à poser des milliards de questions.

[/b][/color]
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour au conservatoire (PV Beth)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au conservatoire (PV Beth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Party Time :: Anciens rps-