AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sorry, i'm late (Catalina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 51
Inscrit le : 02/01/2014


MessageSujet: Sorry, i'm late (Catalina)   Lun 10 Fév - 20:44

sorry, I'm late
Catalina ∞ Parker


J'avais été contrait de faire vite afin de me rendre à temps au boulot, mon professeur s'était permis de s'étendre sur des récits pour le moins anecdotique – bien que peu intéressant – et il avait mit un terme à son cours près de 15 minutes plus tard que prévu ce qui n'avait pas été sans soulever un certain mécontentement parmi la classe. M'arrêtant vite fait devant mon casier j'y rangeai mes effets personnels avant de m'emparer de ma veste. Quittant le bâtiment de l'université, afin de me diriger vers le stationnement, je m'emparai de mon portable afin d'envoyer un message texte à Catalina histoire de l'informer que je risquais d'arriver en retard puisque mon cours avait terminé plus tardivement que prévu.

Rapidement je m'installai derrière le volant et je mis le contact afin de m'apprêter à démarrer, j'avais tout de même du bol puisque la circulation n'était pas encore obstruée … une demie heure de plus et ça y était. Finissant par me frayer un chemin au travers des rues de Palm Spring je finis par arriver à destination et c'est après m'être stationné que je finis par entrer au Tutti Frutti. Finalement j'avais fait vite, je n'étais donc pas en retard, j'avais sûrement du battre des records de vitesses  … heureusement pour moi que je n'avais pas croisés de flics sur ma route.

Voyant que Catalina était occupée avec un client je passai par la salle des employés y déposer ma veste et je finis par prendre place derrière le comptoir profitant des quelques instants de répit me restant afin de me servir un verre d'eau, plus que quelques minutes avant que je n'entre en fonction, j'allais donc devoir laisser tout mes tracas derrière moi … l'intimidation, les moqueries, je me devais de m'en affranchir après tout le professionnalisme était de mise lorsque j'enfilais mon tablier. Souris mec, tel était cette phrase que je n'avais de cesse de me répéter en boucle.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Blue Lagoon
avatar

Blue Lagoon
Virements effectués : 765
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox:
RP's: 2/4 + rp commun
Relationship:


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Jeu 13 Fév - 16:30

SORRY, I'M LATE

   
Parker & Catalina
Ce matin Catalina est arrivée un peu plus tôt, ce n'est pas spécialement à cause du travail mais parce qu'elle a des papiers à faire avant de commencer sa journée. Et puis elle en profitera pour téléphoner à divers fournisseurs pour les commandes, au moins quand les clients seront là tout sera fait et elle pourra s'occuper du service. Même si elle sait que Parker va la rejoindre à la fin de ses cours pour lui donner un coup de main, elle préfère prendre de l'avance sur ce genre de chose. En plus ce n'est pas ce qu'elle préfère la paperasse et plus vite elle s'en est débarrassée plus vite elle pourra faire des choses qui lui plaise d'avantage. La matinée passe assez vite entre une chose et l'autre, et arrive l'heure de l'ouverture, il fait beau comme souvent ici et la température est tellement agréable, que Catalina prend cinq minutes pour boire un café dehors assise sur une des chaise de la terrasse qui est déjà installer.

Puis les premiers clients passent la porte et il est temps pour elle de passer en salle. Alors qu'elle prend une commande son téléphone vibre, un message. Elle finit de s'occuper de client avant de le lire, c'est Parker qui lui signale qui risque d'être en retard. Elle sait qu'il est ponctuel et si elle reçoit ce message c'est que surement un cours a duré plus que prévu. Elle lui renvoie un message pour lui dire que ce n'est pas grave et qu'il fasse attention en venant. Elle ne voudrait pas qu'il se précipite, vu qu'il est en voiture et qu'il lui arrive quelque chose. Catalina préfère qu'il est cinq minute de retard que plutôt il soit victime d'un accrochage. Et puis pour le moment ce n'est pas la grosse affluence, elle s'en sort toute seule. L'important c'est qu'il soit là pour le coup de bourre de midi.

Puis Parker arrive alors que Catalina est en train de prendre la commande d'un client, elle lui sourit lorsqu'il rentre. Puis elle le voit partir dans les vestiaires pour ce changer avant de prendre sa place derrière le comptoir. Elle s'approche ensuite du comptoir pour passer la commande et prendre des nouvelles. "Finalement tu n'es pas si en retard que ça, tu as du rouler vite pour arriver à l'heure. Bon pour le monsieur cela sera un coca, je porte la suite de sa commande en cuisine." Elle file vers la cuisine et quand elle revient il y a quelques clients de plus qui se sont installés, certains sont même en terrasse, le service commence à peine. Les places se remplissent assez vite, Parker et elle vont alterner entre la salle, la terrasse et le bar, à vrai dire ils sont assez complémentaires tous les deux. Il est vrai que malgré son jeune âge Parker se débrouille très vite, Catalina sait qu'elle peut compter sur lui, en plus pas besoin de lui dire les choses dix fois et ça c'est vraiment appréciable. C'est tellement plus agréable et bien plus facile de travailler avec quelqu'un qui marche au même rythme qu'elle et surtout qu'elle n'a pas besoin de reprendre ou de corriger. "Parker, tu pourras me faire deux jus d'orange pressé pour les jeunes filles assissent à droite en terrasse. Et si j'étais toi j'irais leurs porter, elles ont l'air assez mignonnes." Elle lui fait un clin d’œil et le regarde en souriant.

© mocking jay.



Quand on aime une personne, on la prend dans sa globalité, on aime pas seulement les côtés les plus faciles à aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 51
Inscrit le : 02/01/2014


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Ven 14 Fév - 20:10

sorry, I'm late
Catalina ∞ Parker


S'il y a bien un truc que je déteste c'est les gens en retard alors, évidemment, je me faisais un devoir d'adopter un comportement compatible avec mes convictions. Sachant que je risquais fort de me pointer en retard au boulot, ce qui ne pouvait que me mettre hors de moi, j'entrepris d'appuyer sur le champignon afin d'arriver au travail dans les délais. Bien sur Catalina m'avait dit – avec sa gentillesse proverbiale – de prendre mon temps et de surtout faire attention mais je me refusais de lui imposer les conséquences de mon cours s'étant inutilement étiré … elle n'avait pas à en faire les frais.

Entrant et m'installant derrière le comptoir je m'excusai pour mon retard, car après tout c'était la moindre des choses, et puis Catalina s'adressa à moi afin de me faire remarquer que je n'étais pas autant en retard que je semblais le laisser présager et ensuite elle me demanda si je m'étais montré respectueux de code de la route. En effet je suis peu en retard mais c'est bien parce que je me suis transformé en pilote de Nascar. J'avais dis le tout avec humour. Je m'occupe de ce gentleman, toi file à la cuisine. Je lui tirai la langue avant de m'occuper du client, lui apportant son coca retournant ensuite derrière le comptoir.

Installé derrière le comptoir j'étais songeur, je m'occupais à laver quelques verres alors que je ne pouvais pas m'empêcher de songer à Alexia, et c'est alors que les tables commençaient à se remplir. Souriant aux clients en guise de salutations j'entendis le téléphone sonner, c'était notre fournisseur qui nous appelait afin de nous aviser qu'il ne pourrait pas effectuer sa livraison de fruits frais … je savais que le tout risquait de mettre Catalina dans une colère plutôt démentielle je décidai donc d'appeler le second fournisseur lui demandant de nous faire une faveur afin de réparer la bourde de son compétiteur. L'esprit d'initiative était ma force, j'aimais bien sortir Catalina de ce genre de soucis, après tout elle ne pouvait pas tout régler seule. Je lui souris lorsqu'elle me demanda de préparer les jus, ce que je fis sans broncher. Je m'en occupe, bien qu'elle ne soient pas mon genre. Je lui fit un clin d'oeil. C'est gentil de jouer les entremetteuses. Je me dirigeai en direction des jeunes femmes leur servant leurs verres et discutant brièvement avec elles, l'une d'entre elles m'invitant à venir les voir danser dans le gentlemen club ou elles bossent mais bon j'étais trop jeunes pour ce genre de choses. M'excusant auprès de ces charmantes demoiselles je rejoignis ma patronne. Au fait pendant que tu étais occupé à la cuisine on a eu un soucis … un gros. Je pris une pause. Notre fournisseur habituel de fruits frais a appelé afin de nous aviser qu'il ne pourrait pas effectuer sa livraison hebdomadaire … semble-t-il un soucis d'approvisionnement. Puisque nous risquions d'être à sec j'ai appelé le second fournisseur afin de placer une commande express … évidemment ça va te coûter 10 % plus cher mais vaut mieux ça que de perdre des clients en raison d'un fournisseur incompétent. Je présume que tu pourras faire en sorte que notre fournisseur assume la note, après tout c'est lui le fautif. Je pris une gorgée d'eau. Comme tu étais occupée en cuisine j'ai tenté de faire pour le mieux, espérant que j'ai bien fait, de toute façon je ne voyais pas d'autres alternatives s'offrant à nous.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Blue Lagoon
avatar

Blue Lagoon
Virements effectués : 765
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox:
RP's: 2/4 + rp commun
Relationship:


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Mer 19 Fév - 16:34

SORRY, I'M LATE

   
Parker & Catalina
Finalement Parker n’est pas si en retard que cela et Catalina lui fait gentiment remarquer, de toute manière elle préfère largement qu’il arrive en retard plutôt qu’il fasse le fou sur la route et qu’il est un accident. Le jeune homme prend tout cela avec humour tout en prenant sa place derrière le bar, et c’est dans la bonne humeur que le travail commence. Catalina passe sa commande à Parker avant de filer à la cuisine pour la suite, elle fait les gros yeux au jeune homme lorsqu’elle voit qu’il lui tire la langue. « La prochaine fois je prends les ciseaux et couic plus de langue Parker. » Elle allie le geste à la parole, mais elle lui sourit de suite après. Sachant très bien que ce geste est juste un jeu et puis Parker a vingt ans et elle aussi avait parfois des réactions semblables lorsqu’elle avait son âge. Alors elle ne peut lui en tenir rigueur et puis elle sait très bien que malgré tout cela Parker serait prendre une décision importante sans la consulter s’il le fallait. Il est jeune il est vrai mais il a bien la tête sur les épaules et n’a pas peur d’anticiper ou de foncer, et cela Catalina le sait très bien et c’est aussi pour cette raison qu’elle l’a embauché. Par rapport aux autres jeunes à qui elle avait passé l’entretien d’embauche lui n’avait pas hésité à certaine de ses questions. Elle a compris bien vite ce qu'il valait et elle ne le regrette pas.


Lorsqu’elle revient de la cuisine les clients ont été servi et d’autre se sont assis, Catalina aime voir sa salle et sa terrasse de restaurant pleine, au moins elle a l’esprit occupé par le travail et évite de penser à sa solitude et au fait que la vie passe vite et qu’il faudrait peut être trouvé un compagnon. Parker la sort de sa rêverie en lui parlant d’un problème avec un des fournisseurs. Elle l’écoute avec attention. « Ce n’est pas la première fois qu’il me fait le coup, et ça commence à devenir pénible. Tu as bien fait et je crois que je vais voir pour prendre en fournisseur officiel celui qui nous dépanne à chaque fois. L’autre ira se faire voir, j’en ai assez de devoir trouver des solutions à la dernière minute, enfin là c’est toi qui l’a trouvé. Et c’est sur que ce n’est pas moi qui vais payer les 10% supplémentaire, pas question.» Elle le regarde boire un peu d’eau et puis il continue de lui expliquer sa décision. « Je sais que tu as fais de ton mieux, c’est pour cela que je t’ai engagé pour ta rapidité à prendre des initiatives. J’aime ça car je sais que je peux compter sur toi. Tu as pu tout avoir ou il va nous manquer des produits. Parce que dans ce cas faut que je le dise au cuisinier et voir s’il faut changer un truc sur la carte.  En attendant merci et il nous livre quand du coup. » Puis Catalina repart en salle pour s’occuper des autres clients qui se sont installés entre temps. Elle discute avec certains car ce sont des habitués, elle prend aussi du temps auprès des nouveaux venus qui ne connaissent pas le concept de son restaurant. Elle passe derrière le bar et se sert un verre de thé froid. « Tu passes un peu en salle Parker, je reste au bar. Dés que ça se calme un peu tu en profites pour manger un morceau, le chef veut que tu goutes sa nouvelle recette. Je ne sais pas ce qu’il nous prépare il n’a pas voulu me le dire, il m’a juste dit qu’il attendait ton avis et qu’après il m’en parlerait. Vous jouez les cachotiers tous les deux !! » Elle lui fait un clin d’œil et fini son verre de thé glacé. Il est vrai que le chef cuisinier et Parker s’entendent bien, Parker lui a donné quelques petites idées par rapport aux nouvelles recettes, et ça plait surtout aux jeunes alors Catalina ne peut qu’approuver les trouvailles. Elle regarde Parker et ne peut s’empêcher de penser à son fil, elle pense à ce qu’ils auraient pu partager avec lui. C’est aussi pour cela qu’elle se sent proche de Parker, c’est sur que cela ne ressemble pas entre eux à une relation mère fil, non elle voit plus ça comme une relation grande sœur petit frère. Il est vrai que Parker est son employer mais elle se comporte rarement comme une patronne.


© mocking jay.



Quand on aime une personne, on la prend dans sa globalité, on aime pas seulement les côtés les plus faciles à aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 51
Inscrit le : 02/01/2014


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Lun 24 Fév - 17:23

sorry, I'm late
Catalina ∞ Parker


Même pas peur. Lui dis-je tout en lui adressant ce subtil rictus qui me caractérisait bien et puis je la connaissais suffisamment pour déterminer à quel moment elle blaguait et à quel moment elle se voulait plus sérieuse. Je me souviendrai toujours de notre première rencontre, lors de mon entretien d'embauche, j'avais été intimidé tout en étant séduit et subjugué par sa classe et sa beauté mais rapidement elle fit en sorte de me mettre à l'aise et je compris dès lors qu'elle était loin de cette idée préconçue que je pouvais me faire des gens d'affaires … il faut dire que ceux que j'avais rencontrés par l'entremise de mon père – et don réseau de contacts – m'avait laissé plutôt songeur alors que j'étais persuadé qu'il était nécessaire d'être un requin afin de réussir dans le commerce heureusement Catalina avait réussi à changer le regard que je pouvais poser sur cette épineuse question. Je m'entendais bien avec Catalina, malgré notre différence d'âge, jamais je n'aurais cru qu'un jour j'aurais une telle complicité avec un employeur et pourtant c'était bel et bien le cas, évidemment je m'efforçais de ne pas en abuser et de faire la part des choses car après tout bien que nous nous entendions bien elle n'en demeurait pas moins ma patronne.

Travailler au Tutti Frutti me plaisait bien car je pouvais penser à autre chose que mes études et le fait d'être derrière le comptoir m'occupait l'esprit à un point tel que je pouvais laisser mes soucis loin derrière moi … du moins pour un moment.  Mon quart de travail avait plutôt bien débuté même qu'une des clientes m'avait fait des allusions peu subtiles et puis survint ce fameux coup de fil. Je préférai gérer le tout que d'en parler avec Catalina, de toute façon je savais pertinemment qu'elle aurait agit exactement comme je comptais le faire … donc nous aurions perdus un temps fou, néanmoins je me devais de lui en parler car après tout je savais que la situation risquait de la contrarier. Je te comprends, ça devient lourds à la longue de toujours le voir nous faire faux bond à la dernière minute … c'est insensé de toujours devoir recourir à un autre fournisseur à la dernière minute afin de palier à l'incapacité de l'autre à répondre à la demande. J'imagine que tu peux aisément invoquer un bris de contrat afin de lui refiler l'écart de prix dans les pénalité de résiliation. Çà y'est je causais comme mon père, faut croire que c'était dans les gènes familiaux. Merci c'est gentil et je confirme, tu peux compter sur moi afin de te dégager de certaines tâches tu en as déjà énormément sur les épaules. En fait j'ai placé une commande pour les fruits frais, il risque de nous manquer certaines essences mais je présume que l'on peut se débrouiller. Ils vont nous livrer le tout demain matin à l'ouverture.

Catalina étant retourné en salle je m'affairai à laver quelques verres et puis je la vis revenir vers moi, s'installant derrière le comptoir. Bien sur, je m'occupe de ça. Promis ensuite je file me faire empoisonner par le chef. C'était de l'humour. Nous des cachottiers? Non mais jamais. Je jouais le gamin qui venais de se faire prendre et je lui souris. Je passai en salle discutant avec les clients, prenant quelques commandes, recommandant même à certaines personnes de goûter le délice du jour ajoutant qu'ils ne le regretteraient pas … j'étais plutôt doué dans l'art de la vente par suggestion, il faut dire que le concept n'était pas con … augmenter la facture moyenne de chaque client ne pouvait qu'engendrer une hausse des profits. L'homme  installé à la table est tenté par notre délice aux pêches mais faisons gaffe il est allergique aux noix. Je l'avais remarqué de par le bracelet qu'il portait. Je file à la cuisine, si tu as besoin de moi n'hésite pas.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Blue Lagoon
avatar

Blue Lagoon
Virements effectués : 765
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox:
RP's: 2/4 + rp commun
Relationship:


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Mer 26 Fév - 21:04

SORRY, I'M LATE

   
Parker & Catalina
Catalina est parfaitement consciente que ses menaces ne font pas peur à Parker, d’ailleurs il ne se gêne pas pour lui dire, et elle sourit à sa réaction. La fraicheur et la bonne humeur de Parker amène de la joie de vivre pendant le service ce qu’il n’y avait pas avec l’ancienne employée. Et elle ne regrette pas son choix, Parker s’entend avec tout le personnel et c’est vraiment un plus pour le bon fonctionnement du restaurant.  Même si elle prend son rôle de directrice très au sérieux, elle a besoin de cette complicité pour pouvoir bien bosser et elle préfère que tout se passe comme ça. Elle a bossé dans des ambiances plus sévères et finalement elle n’a jamais pu le supporter. Bien entendu tout le monde n’aime pas le principe mais avec Parker tout se passe sans accro. Bien entendu chacun respecte l’autre et c’est surement pour cela que tout se passe bien entre eux.


Ce qu’apprécie aussi beaucoup Catalina c’est que Parker ne lui demande pas sans arrêt qu’est ce qu’il doit faire ou quelle décision il doit prendre à tel ou tel sujet. Il lui a prouvé très vite que les responsabilités ne lui faisait pas peur et que prendre des initiatives n’étaient pas non plus un souci pour lui. Alors elle lui fait confiance, elle apprécie d’être épaulée ainsi, elle est d’ailleurs parfois étonnée par la maturité du jeune homme. A vingt ans la plus part pense à s’amuser et même s’ils se trouvent un petit boulot ce n’est pas pour se prendre la tête, elle en a déjà fait l’expérience avec d’autre employés. Parker lui ne se pose même pas de question, il fait au mieux pour le restaurant, elle se demande parfois si il a vraiment vingt ans tellement il est sérieux dans ses réactions, heureusement que certaines de ses attitudes ne trompent pas. Et lorsqu’il lui parle de bris de contrat par rapport au problème qu’ils viennent d’avoir avec le fournisseur de produit frais, elle sourit. « Parfois je ne demande si tu n’es pas possédé par un adulte Parker. Enfin je ne veux pas dire que tu es un enfant, mais tu me surprends à chaque fois dans tes réactions. » Elle s’arrête un instant, le regarde et secoue la tête. « Bon vu que tu as l’air de bien cerner la question tu te sens de te charger du problème, si c’est oui je te laisse carte blanche à ce sujet. » D’ailleurs vu ce qu’il lui annonce ensuite, elle comprend bien vite que cela ne sera pas un gros souci pour lui de s’occuper de la suite et de gérer le problème, franchement elle est vraiment contente de l’avoir engagé, Parker est une vrai perle. En plus c’est vraiment le genre de chose qui carrément l’emmerde. « Ok, je peux partir en vacance tranquille, non t’inquiètes ce n’est pas au programme. Bon le boulot nous attend vu que le problème des produits frais est réglé. » Parker est vraiment un atout pour le TFFY.


Catalina repart en salle avant elle signale à Parker que le chef l’attend en cuisine pour avoir son avis sur la prochaine recette. Mais avant il s’occupe du nouveau client,  non sans avoir chahuté Catalina sur sa complice avec le chef. « C’est ça va te faire empoisonner, vous avez intérêt d’avoir un antidote, je ferais quoi sans toi, moi. » Elle feint de se frotter les yeux comme si elle pleurait et voilà qu’elle le suit dans son jeu. Ils sont comme deux gosses, les clients vont penser quoi. Catalina s’en moque un peu du moment qu’ils sont servi et que l’on fait attention à eux. Et Parker de ce côté-là ne perd pas le nord, la rigolade oui mais il sait garder la maitrise et il le montre encore en remarquant l’allergie d’un de leurs nouveaux clients. « Je pense que le chef peu peut être en faire un sur mesure voit directement avec lui. Il te dira ce que tu peux lui proposer si le délice aux pêches n’est pas possible. Il va bien nous trouver un truc notre chef pour que ce monsieur puisse profiter de nos délices sans aucun soucis. Aller file à la cuisine lui demander. » Pendant que Parker va voir en cuisine comment résoudre le problème du client allergique, elle prépare des cafés que elle les porte ensuite en terrasse. Elle en profite pour voir si tout va bien auprès des autres clients en discutant un peu avec eux,  avant de retourner à sa place derrière le bar. Parker lui revient de la cuisine. « Alors problème résolu, on peut servir le délice aux pêches au client. » Parker fait signe oui de la tête à Catalina et va directement s’occuper de la personne avant de venir la rejoindre au bar. « Dis-moi Parker tu auras un peu de temps après le service, je voudrais te parler de quelque chose. Je sais que tu as beaucoup de boulot avec tes cours mais j’ai vu à quel point tu t’impliquais dans le restaurant et j’ai une proposition à te faire. On en reparle après  si tu as du temps bien sur. » Le téléphone sonne  et Catalina décroche c’est un client qui veut passer une commande qu’il viendra prendre dans une demi heure en sortant de son travail.



© mocking jay.



Quand on aime une personne, on la prend dans sa globalité, on aime pas seulement les côtés les plus faciles à aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 51
Inscrit le : 02/01/2014


MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   Sam 1 Mar - 17:01

sorry, I'm late
Catalina ∞ Parker


Pour certain le simple fait de devoir se rendre au bureau pouvait s'avérer comme étant la plus pénible d'entre toutes les choses, le climat régnant sur leur lieu de travail étant si lourd que c'est à contre cœur qu'ils daignaient s'y rendre … j'étais conscient d'être un sacré veinard, j'étais un privilégié d'avoir Catalina comme patronne l'entente était si bonne entre nous que j'avais pratiquement l'impression de travailler en collaboration avec une bonne copine tellement la bonne entente semblait régner au travail.

La remarque de Catalina en lien avec ma maturité ne fut pas sans m'amuser bien qu'elle n'avait pas tort, il était vrai que j'avais été mis dans des situations qui n'avaient pu que m'emmener à vieillir prématurément – du moins sur le plan du caractère – l'intimidation que j'avais subis m'ayant emmené à tenté l'irréparable n'avait pu que m'emmener à poser sur la vie un regard différent des autres jeunes de mon âge … ajoutez à tout ceci que dès mon enfance j'ai baigné dans le milieu des affaires en raison de mes parents et vous comprendrez qu'il était dans l'ordre des choses pour moi de savoir tenir ce genre de discours et d'être en mesure de prendre une décision rapidement afin de savoir me sortir d'un mauvais pas … j'étais heureux de pouvoir en faire profiter Catalina. Je crois que c'est le fait d'avoir été enfant unique et d'avoir passé son enfance à entendre parler des lois implacable du business qui ont fait en sorte que j'en vienne à réagir ainsi maintenant. Je ne voulais pas trop m'étendre mais il est vrai que dès l'âge de 6 ans je savais comment fonctionnait une offre hostile menant à la prise de possession d'une société mon père parlant affaire devant moi … je devais bien être le seul gamin comprenant ce genre de choses. Je lui adressai un sourire empreint d'assurance et de confiance en mes moyens. Oui t'en fais pas je m'en occupe, considère le tout comme étant déjà réglé. Je ne pus m'empêcher de rigoler lorsqu'elle me dit qu'elle allait prendre des vacances. Bonne idée part à Bora Bora mais remmène moi un truc sinon je te boude. Je pris une pause et c'est alors que nous finîmes par revenir aux choses sérieuses. Ouais au boulot et ça urge. Je ne pus m'empêcher de lui lancer un regard aussi espiègle que complice.

Je m'amusai quelque peu aux dépens de Catalina alors qu'elle s'en allai en salle après avoir discuté du fait que moi et le chef nous nous entendions comme larrons en foire. Tu ferais sans doutes des folies. Lui dis-je uniquement pour la taquiner et je filai m'occuper des clients revenant vers le comptoir avisant Catalina du risque qu'encourait un certain client … j'étais plutôt observateur , le fait que ce dernier soit allergique ne m'avait pas échapper. Oui je vais en toucher deux mots au chef … à vos ordres je suis partis. Discutant avec le chef de la situation du client et goûtant à sa nouvelle création je revins en salle. Tout est sous contrôle, le chef va lui en faire un sur mesure afin de s'assurer qu'il n'y ait aucune trace de noix. Prenant ce que le chef avait finit par préparer je m'empressai de servir le client pour ensuite revenir vers Catalina. Ce qu'elle venait de me dire ne pouvait que m'intriguer, je me demandais bien ce qu'elle pouvait bien vouloir me proposer. Ah la curiosité. Bien sur tu sais bien que j'ai toujours du temps pour discuter avec toi, on en reparle après la fermeture. Je m'occupai de quelques clients alors qu'elle était au téléphone, aidant même un touriste à retrouver son chemin alors qu'il me demanda quelle route utiliser afin de se rendre vers le centre commercial.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sorry, i'm late (Catalina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sorry, i'm late (Catalina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» is it too late now to say sorry ?
» Catalina MacRoses - « Les roses sont une musique au doux parfum d'été »
» ☇. t'as des spots plein la gueule et une tête d'ampoule, et pourtant, t'es pas une lumière
» L. CATALINA MEERY ✿ > Il faut dire à tout esprit naissant qu'aucune cause ne vaudra jamais la mort d'un innocent [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Palm Springs Town :: Palm Springs East :: Tutti Frutti Frozen Yogurt-