AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Problème de cœur. (tj & marlowe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Screwdriver
avatar

Screwdriver
Virements effectués : 425
Inscrit le : 28/08/2013


MessageSujet: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Dim 5 Jan - 0:56

Marlowe raccroche le téléphone et parcoure du regard sa chambre, à la recherche d'une paire de chaussures convenables pour sortir. Habituellement, sa chambre est toujours bien rangée, parce que le jeune homme est quelqu'un de très bien organisé. Habituellement. Mais depuis quelques temps, il n'est pas dans son état normal. Quelque chose a changé en lui. Il n'est plus le jeune homme plein de vie, prenant soin de son corps et de son apparence, toujours premier  en classe - enfin, premier ex aequo, mais peu importe - et faisant ses devoirs comme si sa vie en dépendait. Il n'est pas pour autant redevenu l'ancien Marlowe sombre, dépressif, vivotant avec difficulté, ne s'intéressant à rien d'autre qu'à sa propre douleur. Il est entre les deux, peut-être dans un état second. Pourtant, la plupart du temps, il est normal. Mais tout bascule en une seconde. Il lui suffit de penser à une certaine personne et... Marlowe, arrête de te faire du souci pour cela. Lui et toi, ça ne fonctionnera pas. Et c'est alors qu'il se retire du monde, ne pensant plus qu'à cet adorable ennemi qui lui pourrit l'existence. Lui, Jeremiah Montgomery. Son plus grand rival sur Terre. Celui qui lui a fait tant de mal. Celui qu'il a tant détesté. Celui qu'il aime à en mourir - il le sait, à présent. Le souvenir de ce baiser manqué, l'autre soir, fait frissonner Marlowe. Il aurait aimé que son père n'intervienne pas à ce moment-là, ne brise pas la magie. Jeremiah l'a sauvé, oui, mais pour combien de temps ? Et combien de temps va-t-il devoir attendre avant d'avoir le courage de s'assumer devant le monde entier en général et devant son père en particulier, avant de hurler à tous qu'il ne veut pas être celui qu'on attend de lui, mais juste l'amant d'un Montgomery ? Marlowe rêve d'un moment où il aura le courage de faire une vraie déclaration à Jeremiah, pas juste lui demander de l'embrasser. Ça, pas besoin de s'aimer pour s'embrasser, il suffit d'éprouver un peu de désir pour l'autre. Ça pouvait finir au lit, c'était vite expédié, et le lendemain on oubliait jusqu'au goût de ces lèvres pressées contre les siennes. Ce n'est absolument pas ce que veut Marlowe. Il veut pouvoir dire un véritable je t'aime à Jeremiah.
Mais, comme il n'en est pas encore à ce stade, il a besoin de l'aide de quelqu'un.

Il a donné rendez-vous à Tyler dans un café du quartier, parce qu'il sait que son agence de mannequin n'est pas là, et comme lui n'habite pas loin, cela ne lui prend pas de temps. Il emprunte la voiture de son père sans le lui demander, parce qu'il sait très bien qu'il a le droit de les prendre tant que Weighell père ne lui a pas dit qu'il en a besoin, et bien sûr tant qu'il en prend soin. Il se rend ensuite jusqu'au café, où il se pose en attendant l'arrivée de Tyler. Depuis qu'il l'a rencontré, leur relation a bien évolué. Marlowe ne sait pas pourquoi il l'a appelé, la première fois. Peut-être parce que c'était l'un des rares inconnus qui savaient qu'il était gay. En fait, même une des rares personnes à le savoir. Il n'y a que sa « meilleure amie », ses collègues et les connaissances de feu son copain qui le savent, et Jeremiah en est persuadé, de sorte que lui aussi sait. En revanche, que Tyler sache, c'est assez exceptionnel. Parce qu'il sait aussi qui il est. A force de coups de fils, ils ont fini par devenir des confidents, pour tout ce qui concerne les affaires de cœur. Tant mieux, car Marlowe a bien l'intention de lui en parler, et de s'informer des progrès du mannequin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Sam 18 Jan - 14:12

Problèmes de coeur.

 
On a toujours besoin d’un ami. De quelqu’un qui peut nous écouter,  nous réconforter, nous faire rire ou tout simplement d’être là. Juste sentir sa présence est quelque de rassurant.
D’habitude, je ne réponds pas au téléphone pendant une séance photo mais pour lui, je fais souvent une exception. Il a un besoin régulier de parler de ses problèmes. Je le comprends aussi : aimer son ennemi, mentir à son père, ce ne sont pas des choses faciles à vivre.
Je suis devenu son confident au fur et à mesure de ses coups de file. Toujours, je réponds quand c’est lui. Il est un peu comme mon petit protégé. Si j’étais un ange gardien, je serais le sien mais je ne suis pas un ange. Simplement un mec qui écoute son ami quand il en besoin.
Le petit Marlowe m’a donné rendez-vous à un café un peu loin de mon agence mais ce n’est pas très grave, je peux bien m’absenter. Je regarde mon agent d’un coup d’œil, il sait ce que je vais lui dire donc avant même que j’ouvre la bouche, je le vois qu’il fait un signe de tête. J’ai la permission alors je file au vestiaire.
Marlowe a peut-être besoin de parler mais moi aussi à vrai dire. Avec ce 26 décembre dernier et que depuis il ne sait rien passé, j’ai aussi des choses sur le cœur à dire mais ça passe après lui. Il a plus besoin de dire ce qu’il a, en premier que moi.
Je ressors du vestiaire, avec mon sac de sport a la main. Je salue vite fait mon agent et quitte le studio. Dans la voiture, je me dis que ça va me faire du bien le voir, que je dois un peu m’aérer l’esprit avec tout ce qui se passe en ce moment. Entre Prim, mon père et le mannequinat, j’ai un peu de mal à tout gérer.
Quand, je le vois, j’ai l’impression qu’il m’attend. Serais-je en retard ?  Je ne sais pas. Je m’approche de lui.
« Salut mec ! »
A sa mine un peu déconfite, je remarque qu’il ne va pas très bien. En tant qu’amis, je me dois lui demander ce qui ne se trame chez lui. Je lui fais signe alors d’entrer dans le café. Je lui demande s’il veut boire quelque chose en voyant le serveur s’approcher de nous.
« Eh Marlowe, tu prends quelque chose ? Le serveur attend »
Il est trop dans ses pensées ce petit gars.
Je commande pour nous en vue de l’absence de réponse de la part de Marlowe.  Quand le serveur termine de prendre nos commandes et s’en va, je questionne mon interlocuteur du regard mais je ne discerne rien.
« Ca ne vas pas toi, racontes. »
Il n’attend que ça depuis le début, me parler alors je vais l’écouter attentivement.




Dernière édition par L. Tyler Julian Ruiz le Mer 19 Mar - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Screwdriver
avatar

Screwdriver
Virements effectués : 425
Inscrit le : 28/08/2013


MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Ven 21 Fév - 20:25

Marlowe jette des regards dans tous les coins, dans la crainte de voir quelqu'un qui pourrait le reconnaître. Certes, le lieu est neutre, il n'y aurait donc aucune surprise à le voir fréquenter cet établissement pour son plaisir personnel, même si cela semble effectivement assez peu correspondre à ses habitudes. Le jeune homme ne distingue personne, mais s'il est surpris en flagrant délit de confidence, il aura du mal à expliquer comment il en est venu à raconter ses histoires affectives avec un mannequin qui, a priori, n'a jamais croisé son chemin. Marlowe fait l'expérience du poids du secret. Il peut encore tenir, bien sûr, mais un jour, il le devine, cela deviendra intenable. Et, quand ce jour arrivera, il risque de commettre des erreurs qui briseront sa vie. Alors, pour éviter ce type de problèmes, il doit préparer la situation. Et, avant d'amener le sujet de ses préférences sur le tapis en présence de sa famille, mieux vaut commencer par régler le premier problème, le plus immédiat, peut-être même celui qui importe le plus aux yeux du jeune homme : Jeremiah. Car son attitude le perturbe, et il ne sait quoi en penser. Peut-être que Tyler saura lui, répondre, ou non. Mais il sait, sans connaître toute l'histoire ; peut-être pourra-t-il lui donner un avis extérieur. Les connaissances de Marlowe, à supposer qu'il accepte de leur dévoiler l'affaire, ne comprendraient pas ce qu'il éprouve pour son rival. Bien évidemment, ils ne verraient que l'encombrant ennemi qu'il faut abattre par des paroles et des bonnes notes. Au moins, Tyler lui fournira une vision un peu plus neutre, et ne se laissera pas avoir par leur apparente rivalité. S'il doit y avoir amour de chacun des deux côtés, alors il pourra le lui dire. Marlowe voit Tyler arriver, il le salue du bout des lèvres et le laisse commander à sa place. Tout à coup, en le voyant, son cœur s'emballe... Et si le pronostic de Tyler était négatif ? S'il en concluait que toute relation autre que conflictuelle avec le fils Montgomery était impossible ? Que fera Marlowe, dans ce cas ? Décider que Tyler raconte n'importe quoi et n'en faire qu'à sa tête, au risque de se tromper ? Abandonner sagement ? Peut-être qu'il a eu une mauvaise idée, qu'il aurait mieux fait de rester dans l'ignorance. A présent, cependant, c'est trop tard. Tyler semble déceler son trouble et lui propose de raconter ce qui ne va pas. Le jeune homme prend une inspiration.
« Tu connais un certain Jeremiah Montgomery ? »
Non, sans doute pas. Le nom de famille est connu, c'est certain, même si cela fait mal à un Weighell de l'admettre - encore que Marlowe n'est plus vraiment dans cette optique. A Palm Springs, difficile de passer à côté des deux familles ennemies quand on s'intéresse à ces milieux-là. Leur renommée n'est peut-être pas internationale, même s'ils ont des filiales partout dans le monde, mais à Palm Springs, on connaît aussi bien les Montgomery que les Weighell. Tyler doit connaître du beau monde, ce nom ne lui est certainement pas étranger. Et s'il connaît bien l'histoire de ces familles, il comprend tout de suite le problème.
« En fait, ce type, je le déteste, tu vois. Toujours parfait, à avoir des bonnes notes partout, entouré de pleins d'amis, du genre à avoir plein de copines, fin, la grosse caricature en somme. Il m'insulte, je l'insulte, bref, on peut pas s'entendre. »
Ce qu'il disait là, c'était simplement l'apparence. Ce que tout le monde voyait dans leur relation : deux jeunes héritiers très ressemblants, et du coup incompatibles. La seule vraie différence, c'était qu'on n'avait jamais vu Marlowe sortir avec une fille ; en même temps, il n'a pas l'air d'être très intéressé par l'amour, alors qu'il met ses études en avant. Jusque là, la situation est claire, alors pourquoi se poser des questions existentielles ? Il suffirait de continuer de le haïr.
« Sauf que moi, je crois bien que je vendrais mon âme rien que pour un sourire de sa part. » : achève Marlowe dans un souffle, presque hésitant, regardant Tyler droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Sam 8 Mar - 18:24

Problèmes de coeur.

 
Il va sans doute faire un effort surhumain pour me parler de ce qui lui arrive. Je le vois prendre une grande inspiration avant de se lancer et de me poser la question ultime. Est-ce-que je connais Jeremiah Montgomery. Bien sûr ! Ce nom ne m’est pas inconnu ! En tant que personne, je ne le connais pas mais les filles de l’agence connaissent un paquet d’informations sur sa vie.
« De nom, je sais qui c’est mais c’est tout »
Je sais que les deux familles sont ennemies, qu’il y a une guerre des affaires entre elles mais rien de plus. Je ne m’intéresse pas aux polémiques des commerciaux. Je regarde Marlowe qui continue ça petite histoire qui au début tient la route. Les deux garçons se détestent, ce qui est tout à fait normal puisqu’ils viennent de deux familles ne pouvant pas se voir non plus.
C’est la fin de l’histoire qui ne va pas avec le début. Marlowe est attiré par son ennemi. D’un côté, j’ai envie de dire, les opposés s’attirent.
« Je vois… et lui, il pense la même chose ? Je veux dire, il serait prêt à vendre son âme pour que tu lui souries ? »
Ce qu’est en train de vivre mon interlocuteur est horrible : aimer son ennemi. Ce n’est pas facile à accepter. Je le regarde. Je ne sais pas vraiment quoi lui dire. J’aimerai bien lui dire de foncer mais je sais que c’est un mur qu’il va se prendre et je ne veux pas de ça. Qu’attend-t-il de moi quand il me dit qu’il veut vendre son âme pour un mec qui le déteste ? Il veut une réponse de ma part, quelque chose qui le réconfortera et qui l’aidera peut-être dans ses choix mais là, je sèche. Je ne sais pas quoi répondre.
« Ecoutes Marlowe, tu devrais déjà te renseigner sur les sentiments qu’il éprouve à ton égard avec de te jeter dans la gueule du loup, si tu vois ce que je veux dire. »
C’est le seul conseil que je peux lui donner en tant qu’ami. Je ne pas lui dire de faire face à ses sentiments car quand cela arrive, ça nous prend et ça nous tient pour un bon bout de temps. Je mets à l’expliquer que je ne peux pas lui dire grand-chose d’autre. J’espère, en tout cas, que cela lui a fait du bien de parler, de me parler.
« Ça va aller mec ? Si tu as d’autres trucs à balancer, je t’écoute, je suis venu exprès pour ça. »
Avant de répondre, le serveur revient avec nos commandes. Je le remercie pour lui montrer qu’on n’a plus besoin de ses services. Le serveur repartit, Marlowe me fait signe qu’il m’a tout dit mais qu’il voit bien que je ne vais pas bien non plus. Je lui ai toujours tiré mon chapeau car il le seul à pouvoir deviner si je vais vraiment bien ou non.
Je ne sais pas si je dois me lancer dans mon récit, après tout je suis venu pour lui et non pour moi. Il me fait comprendre que je dois commencer.
« J’aime ma meilleure amie, j’ai couché avec elle d’ailleurs. Elle était d’accord, c’est même elle qui  a demandé à ce qu’on le fasse dans les règles de l’art. Et depuis plus rien. On s’est distancé, on ne se parle plus vraiment. Et ça me torture l’esprit toute cette histoire. »
Je regarde Marlowe dans l’espoir qu’il puisse m’aider même si la réponse qu’il va me donner me fait peur.



Revenir en haut Aller en bas

Screwdriver
avatar

Screwdriver
Virements effectués : 425
Inscrit le : 28/08/2013


MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Dim 9 Mar - 17:30

Ridicule. Tellement ridicule. S'il n'était pas en public, Marlowe se prendrait la tête entre les mains et gémirait de sa bêtise. Quelle idée, aussi, de vouloir parler de ce qui lui passe dans le cœur ! Ce n'est pas pour rien que l'homme a une raison : c'est pour l'empêcher de faire n'importe quoi dès que son cœur s'emballe un peu. Comme le fait remarquer Tyler. Marlowe pourrait ruiner sa vie avec cette histoire. Il pourrait essuyer le refus de Jeremiah, ce qui le ferait tellement souffrir qu'il ne s'en sortirait pas indemne. Ou, pire, il pourrait avoir une aventure avec lui. Et alors, son père lui tournerait le dos. Il serre les poings, qu'il tient contre ses cuisses, cachés par la table. La meilleure solution, ce serait d'endurcir son cœur et d'oublier cette douleur. D'accord, il est amoureux, mais on tombe amoureux tous les jours. Et certains le font à sens unique. Ils sont bien obligés de vivre avec. On peut survivre à un chagrin d'amour. Le plus sage, ce serait de ne plus adresser la parole à son beau Montgomery et à enfouir ses sentiments au plus profond de lui. Certes, il ne pourra pas tomber amoureux d'une fille : même pour son père, c'est un effort auquel il ne peut consentir. Mais il peut certainement trouver quelqu'un qui plairait plus au père Weighell. Avant de faire le grand saut, Marlowe devrait déjà régler le premier problème : le refus de son père face à l'homosexualité de son fils. Non par homophobie - son père avait toujours été d'une très grande tolérance -, mais parce que cela irait à l'encontre des règles qui régissent une dynastie. Pourquoi vouloir à tout prix commencer à l'envers et imposer deux contraintes que son père ne pourrait supporter ? Stupide, tellement stupide. Marlowe voudrait s'enfoncer dans la terre et attendre un siècle ou deux, que l'orage passe, qu'il puisse revivre en oubliant à la fois le père Weighell et le fils Montgomery. Malheureusement, il ne dispose pas d'autant de temps. Sa vie se joue dès maintenant, et il lui faut faire un choix.
« Tu as raison, je ne dois pas me laisser aveugler par les sentiments. Et de toute façon, entre nous, ça ne marchera pas. Il vaudrait peut-être mieux abandonner purement et simplement. »
Le rire de Marlowe est amer et douloureux. Il dit cela comme si c'était simple. Ça ne l'est pas du tout. Au contraire, ce serait une déchirure. Mais... il doit apprendre à être fort. Dans la vie, il y aura de nombreux obstacles. S'il veut succéder à son père à la tête des entreprises Weighell, il doit endurcir son cœur et apprendre à taire ses états d'âme. Au fond, il l'a toujours su. Oui, il aime Jeremiah, mais en vérité, il ferait mieux de l'écraser. Et peut-être est-ce qu'il devrait tenter de faire avec lui. Oublier sa faiblesse. Si possible, l'offrir à son ennemi. Si l'un des deux doit souffrir et devenir faible, ce doit être Jeremiah. Pas lui. Pas un Weighell. Il n'a jamais eu vraiment le sens de la famille, c'est plutôt l'argent de sa famille qui l'intéresse ; mais l'argent de la famille nécessite de se montrer digne de son nom. Il n'a pas le choix. Le regard de Marlowe s'assombrit. De toute façon, il est dans une impasse. Pour une fois, il devrait peut-être accepter les règles dictées par sa famille, mais non pas comme il le faisait avant, en se convaincant qu'il était d'accord : il ne sera jamais d'accord. Sauf que son avis personnel ne compte pas. C'est son devoir.

Finalement, il est content de voir Tyler changer de sujet et parler de ses propres problèmes. Marlowe se détend et croise les jambes, posant son menton sur ses mains, dans une attitude d'écoute. Effectivement, Tyler également a ses petits problèmes à résoudre. Certes pas aussi tarabiscoté que ceux de Marlowe, mais déjà très compliqués. Parce qu'effectivement, c'est problématique. Marlowe lit l'espoir dans les yeux de Tyler. Il espère que le jeune Weighell pourra l'aider. Marlowe ne peut pas lui dire ce qu'il doit faire, c'est à lui de lire dans son cœur après tout. Mais des conseils font du bien, il vient de s'en rendre compte. Quelques mots de Tyler l'ont aidé à y voir plus clair et à prendre sa propre décision. Le moins qu'il puisse faire, c'est de lui rendre la pareille.
« Eh bien, vous êtes toujours amis, que vous le voulez ou non. Tu ne sais pas quoi faire, mais je pense que c'est pareil pour elle. Ni elle ni toi ne devez savoir comment réagir face à cette situation qui est sortie du cadre de votre pure amitié. Parce que vous pourriez passer au stade supérieur, et que cela vous effraie. »
Marlowe, parler comme un véritable conseiller en affaires de cœur ? Ce serait une première. Le jeune homme est en général assez indifférent aux autres, même s'il est observateur, et il n'est pas si doué que cela pour les histoires sentimentales. Il suffit de voir comme il se débrouille avec son Jeremiah... Toutefois, il lui semble que c'est là qu'est le problème. Il n'en est pas sûr, parce qu'il n'a jamais été confronté à une telle situation, mais il le devine. Parce que lui-même a très peur quand il pense à l'évolution de sa relation avec son rival. C'est analogue, en quelque sorte. Sauf que Jeremiah est son ennemi, il peut très bien se montrer réceptif à ses avances timides simplement pour lui faire du mal. Entre meilleurs amis, on ne se fait pas ce genre de coups vaches. C'est pourquoi Marlowe dit à Tyler ce qu'il ferait lui-même, si Jeremiah n'était pas son ennemi :
« Prend ton courage à deux mains et appelle-la pour lui demander à la voir. Tu n'es pas obligé de lui avouer tes sentiments si tu en as. Explique-lui juste que c'est ton amie, qu'elle te manque et que, même si votre relation ne peut pas redevenir comme avant, tu ne veux pas que vous vous éloigniez. En tout cas, il faut que vous vous parliez, sinon, je doute que vous puissiez reprendre contact... Enfin, c'est logique... »
Marlowe perd un peu de son assurance à la fin, mais il reprend vite le dessus sur sa faiblesse en adressant un regard confiant à Tyler. Le mannequin n'a certainement pas envie de perdre son amie, et ce que dit Marlowe est effectivement logique : s'ils ne se parlent plus, ils ne se verront plus. Il faut oser le contact, tout comme lui doit oser assumer sa place d'ennemis de Jeremiah. Et ce n'est pas en fuyant ses responsabilités qu'on peut y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   Mer 19 Mar - 20:15

Problèmes de coeur.


Je m’attends à une réponse un peu bizarre de sa part mais tout ce qu’il me dit est logique. Sa réponse a du sens et cela m’éclaire un peu plus dans la relation que j’entretiens avec la demoiselle. Il continue de m’expliquer ce que je devrais faire. Reprendre contact avec elle, lui téléphoner, etc… mais je ne suis pas sûr d’y arriver. C’est à elle de le faire, pas à moi. C’est elle qui a pris ses distances, enfin je crois.
« Ce que tu me dis de faire, de dire, c’est comme si tu me demandais de faire l’impossible. Je n’y arriverai pas. Et sans doute jamais. »
Au fond de moi, je doute de plus en plus sur ce qu’elle ressent pour moi. Je suis à peu près sûr qu’il y a toujours ce mec dans son cœur et qu’il prend tellement de place que je ne peux pas y trouver ma place.
Apres ce qu’il vient de me dire, je vois en lui une personne qui a de la logique, qui sait ce qu’il dit et ce qu’il pense. A côté de lui, je suis un mec complètement paumé parce qu’il a couché avec sa meilleure amie.
Au fond de moi, je me dis que c’est peut-être mieux de rompre tout contact avec elle et que j’oublie cet événement qui, ma foi, n’était pas désagréable.
Je regarde mon interlocuteur, près à lui dire ce qu’il vient de me traverser la tête
« Je devrais peut-être l’oublier. Le fait qu’on se soit distancé veut peut-être tout dire. »
Quand je dis ça, j’ai l’impression que tout va s’effondrer autour de moi, que la seule personne que je connais depuis tout petit ne veut pas de moi. C’est sans doute la fin de notre histoire.
Apres ce sujet de conversation, je n’ai envie de faire qu’une chose : me changer les idées. Je propose alors à Marlowe d’aller prendre l’air et de parler d’autres choses que nos problèmes de cœurs. Ce dernier accepte volontiers. Je décide de payer l’addition malgré le fait que mon ami réplique.
Nous sortons du café puis nous commençons de marcher tout en parlant de tout et de rien. Je lui demande si  tout ce passe pour le mieux dans ses études. En réalité, j’essaye de faire marcher la conversation pour qu’il n’ait pas de blanc pesant s’installant entre nous.
On continue de sa balader quand je heurte malencontreusement une personne aux cheveux tout aussi dorés que ceux de Raiponce.  



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Problème de cœur. (tj & marlowe)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Problème de cœur. (tj & marlowe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Problème forumactif
» Vérifier un problème dans une startlist
» Problème avec mon avatar sur steam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Palm Springs Town :: Palm Springs South-