AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 708
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Lorde ▼ Team.
RP's: close, sorry baby ▼ Tyler | Juliette | Sara | intrigue.
Relationship:


MessageSujet: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Lun 30 Déc - 22:14

Explication sur le RP heart:
 


love is not a game, love is a gift
TYLER & PRIM

PLAY
you're my light in the darkness, the one which i want for the rest of my life, forever and ever | Un. Deux. Trois. L'oiseau bat des ailes, il tente de s'envoler mais il échoue. Quatre. Cinq. Six. Il essaye une seconde fois, même procédé, même échec. Pourquoi il n'arrive pas à s'envoler ?Pourquoi il échoue aussi facilement alors qu'il a tout pour y arriver ? Le mot maître est la confiance qu'il doit avoir en lui et en ses ailes. S'il a trop peur de tomber, alors il ne pourra pas s'envoler. Il doit se faire confiance, voilà le secret de l'oiseau pour qu'il puisse voler.

Un sifflement arrive jusqu'à mes oreilles, bruit désagréable dès le matin, surtout quand il s'agit d'un lendemain de soirée bien alcoolisée. J'ouvre les yeux avec difficulté, je cligne même à plusieurs reprises avant d'arriver à les ouvrir correctement. Ma tête est encore engourdie à cause de la tonne d'alcool que j'ai dû ingurgiter. J'essaye de me redresser, mais je retombe automatiquement la tête enfoncée dans mon oreille. Je pousse un soupir, je déteste les lendemains de soirées, ma mémoire me joue toujours des tours et c'est à chaque fois le trou noir total. Bon, c'est un peu le problème avec l'alcool et même si on a pas besoin de ça pour s'amuser, j'étais obligée d'en prendre, dès qu'il y a de l'alcool, je ne peux pas m'en empêcher de me servir un si ce n'est plusieurs verres. Je passe mes mains sur mon visage, frottant mes yeux, c'est dur d'arriver à se réveiller correctement après une telle cuite. Je me redresse contre le mur, calant mon oreille derrière ma tête. Je laisse échapper un léger grognement parce que mes tempes me cognent terriblement. Mais il faut croire que le facteur de l'alcool uniquement ça ne suffit pas. Je m'aperçois rapidement que je suis nue, et sauf erreur de ma part, je ne dors jamais nue, je suis pas une fan de la nudité. Et le pire reste à venir, je laisse ma tête tomber sur le côté et je le vois. Lui. Allongé sur le dos, la tête de l'autre côté, je ne peux pas voir son visage d'ange mais je sais que c'est lui. Je soulève rapidement le drap et un petit cri m'échappe. Je porte ma main à ma bouche et me redresse. Oh bordel de merde ! J'suis foutue, foutue, foutue... Oui bon, c'est peut-être pas le terme exact, mais allez expliquer à votre meilleur ami que vous avez couché ensemble mais que ça ne signifie absolument, strictement rien parce que l'alcool est derrière tout ça mais qu'au fond de vous, vous avez ces putains de papillons qui prouve que vous êtes amoureuse. Autant j'avais eu l'habitude de dormir avec lui mais pas de cette manière là, enfin dans ces conditions là, parce que oui cette fois c'était différent... C'est toujours différent quand l'alcool s'en mêle. Je cherchais une solution rapide et efficace pour m'éclipser sans qu'il ai le moindre soupçon. De plus j'étais mal à l'aise comme pas possible dans cette situation, c'est gênant de se réveiller dans une telle tenue à côté de la personne qu'on connait depuis toujours, non ? Sauf que j'étais tellement perdue dans mes pensées, qu'il a été bien plus rapide que moi et quand il s'est réveillé, je pouvais plus bouger, j'étais pétrifiée. De peur et j'en sais rien, d'un truc que j'avais jamais ressenti. C'était la première fois que je me retrouvais dans cette situation avec mon meilleur ami et je savais que ça changerait notre amitié cette histoire. Bordel, j'étais la plus douée pour m'engager dans des situations loufoques et complètement impossibles à réparer. Je me tournais alors vers lui, essayant de cacher du mieux que je pouvais mon corps parce que monsieur ne m'avait pas donné assez de temps pour pouvoir me rhabiller. Non mais quelle galère, je vous jure ! « Sa... Salut. » Je lui offre un sourire, il est sincère mon sourire, mais tendu, je me sens tellement mal parce que je sais pas comment prendre cette histoire. De façon tragique, comique ou faire comme s'il n'y avait rien eu ? Non, faire comme si cette nuit n'avait jamais existé était tout bonnement impensable, alors que faire ? Qu'est-ce que j'en sais moi, je suis la plus paumée de nous deux, à moins que lui aussi le soit ? Oh tais-toi Prim, tu te poses trop de questions inutiles là. « Je crois que la soirée a été plutôt alcoolisée. » J'avais presque envie de me mettre une claque en disant ça. Bordel mais quelle connerie ! Je pouvais pas réfléchir avant de parler, non faut toujours que je joue ma blonde et que je balance du n'importe quoi. Paroles en l'air, je gaspille mon oxygène pour rien. Je me laisse tomber avant de pousser un autre long soupir. C'est pas contre lui mais bordel, qu'est-ce que j'étais mal, j'avais limite envie de prendre mes jambes à mon cou et de fuir, loin, très loin. Franchement, faut que je me taises ou sinon que je trouve un truc intelligent à dire. « Désolé, j'aurais du m'abstenir d'une telle remarque. J'avoue être un peu perdue là... » Et pas qu'un peu... Maintenant va falloir régler cette histoire pour éviter que ça dégénère ou quoi que ce soit d'autre.

©️ EKKINOX


on fini par tout perdre. les gens qu'on aiment, les choses qu'on a créé avec eux. il faut à peine une seconde pour détruire ce qui aura été construit durant des années. juste une putain de petite seconde pour tout casser, pour que tout se casse la gueule. cette seconde-là, tout le monde la déteste, parce qu'elle brise tout et n'épargne rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Mar 31 Déc - 13:26

I want you here, now and forever.

 
Quand, j’ouvre un œil, c’est le soleil qui me dit bonjour. Pour une fois, j’aurais aimé qu’il pleuve pour ne pas à avoir mal aux yeux. Tous mes membres me tirent et en particulier le cou. J’essaye de m’étirer mais je sens alors un autre corps à côté du mien, j’arrête sur le coup tout mouvement. Avec l’odeur de l’oreiller, qui n’est pas le mien, je devine chez qui je suis. Je suis chez elle. Pourquoi je suis chez elle ? Ah oui, c’est vrai, c’était sa fête d’anniversaire, hier.
Un courant d’air me passe sur le corps, ce qui me fait frissonner. D’habitude, je n’ai pas froid, pourquoi là, je me caille ? J’ai dut dormir nu… Nu ? Merde ! Mais qu’est-ce-que je fous tout nu dans un lit qui n’est pas le mien ? Et en plus chez elle ? Avec elle dans le lit, en plus ? Merde, merde, merde. A quel moment de la soirée cela a foiré ? Je voulais tout sauf coucher avec elle ! Je suis vraiment idiot !
Je l’entends pousser un cri, elle doit aussi surprise que moi si ce n’est plus. Il faut que je me réveille complètement, que je lui fasse face. Mais je vais lui dire quoi une fois réveillé ? Je ne peux pas lui demander si elle a passé une bonne nuit vu que nous avons vécu la même.
Je me décide un peu à bouger pour lui faire comprendre que je suis aussi réveillé qu’elle. Elle se tourne vers moi et me sourit, elle est belle. Elle me donne envie de l’embrasser. Mais tu vas te calmer !
La demoiselle me dit alors bonjour, et avec un sourire, je lui réponds. Je vois dans son regard qu’elle a peur. De quoi ? Mais je suis idiot ou quoi ? C’est normal qu’elle ait peur, après ce qu’il s’est passé, il va forcément il y avoir des conséquences et peut-être celles qu’on ne veut pas.
"Ouais… l’alcool fait toujours des ravages…"
Je la regarde, j’ai envie de la prendre dans mes bras, de la protéger des conséquences qu’on va endurer tous les deux. Je vois bien qu’elle est totalement perdue, elle me l’avoue même.
Je ne fais pas attention à ma nudité, ni à la sienne d’ailleurs, je m’approche d’elle pour la prendre dans mes bras. J’ai besoin de sentir sa chaleur sur mon corps et je pense qu’elle a besoin d’être rassurer. Ce n’est pas sa première fois, je sais que je ne suis pas son premier amant, c’est l’autre imbécile de Joshua qui l’a gouté en premier et cela me fait rager mais c’est cette situation délicate qui est nouvelle pour elle.
Je lui glisse alors quelques mots à l’oreille
« Ca va aller Prim, je ne vais pas te laisser tomber après ce qui s’est passé cette nuit »
Je sens que mon cœur s’emballe. Elle m’a toujours fait de l’effet, je l’avoue, mais avec ce qui s’est passé cette nuit, je ressens encore plus de choses pour elle. Il faut que je résiste, je ne peux pas l’embrasser, cela chamboulerait encore plus son état et le mien par la même occasion.
Le seul moyen que je trouve pour me calmer, c’est de m’habiller. Je sors donc du lit, je suis dos à elle, je ne la vois pas mais je sais qu’elle me regarde.  J’en file mon boxer ainsi que mon pantalon mais je reste torse nu. Je remets ensuite au lit, allongé sur le dos, je n’essaye pas de croiser son regard. J’ai besoin de détendre l’atmosphère mais j’ai peur de la rendre encore plus pesante qu’elle ne l’est déjà.
« Prim… »
J’aurais aimé que d’autres mots me viennent mais rien, je ne sais pas trop quoi lui dire. Je devrais sans doute lui déballer ce que j'ai sur le cœur mais je ne crois pas que cela soit le bon moment. Mais de toute façon, il n'y a jamais de bons moments pour dire ce genre de trucs. 
Je me place au-dessus d’elle, j’ai envie de le refaire, j’ai envie de lui faire l’amour comme cette nuit. Oui, les souvenirs me sont revenus et je revois son sourire quand elle me déshabillait. C’était un sourire coquin, un sourire d’une femme qui en avait envie. Moi, j’étais plus sauvage mais c’est avec une douceur infime qu’elle est devenue mienne.
Je la regarde et je m’approche dangereusement de ses lèvres mais je ne l’embrasse pas, je me replace dans ma position d’avant et je prends lui prends la main.
« Prim, tu vas peut-être trouver cela bizarre mais je crois que j’ai envie de recommencer cette nuit, non pas pour tout changer et faire disparaître ce qui s’est passé dans ce lit mais pour qu’on reforme plus qu’un » 



 
Revenir en haut Aller en bas

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 708
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Lorde ▼ Team.
RP's: close, sorry baby ▼ Tyler | Juliette | Sara | intrigue.
Relationship:


MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Jeu 2 Jan - 21:00


love is not a game, love is a gift
TYLER & PRIM

PLAY
you don't know how much i love you and how much that kills me | Ne pas paniquer, ne surtout pas paniquer parce que ça ne ferait qu'aggraver la situation et je refusais de le faire sentir coupable. Après tout, j'étais aussi fautive que lui dans cette histoire, mais ma mémoire ne voulant revenir, j'avais des doutes sur mes véritables intentions. Peut-être que j'utilisais l'alcool comme un simple prétexte parce que j'avais vraiment eu envie de lui, cette nuit... Je n'étais pas effrayée de l'avoir fait, parce que c'était loin d'être ma première fois, mais ce qui me faisait peur, c'est le fait de l'avoir fait avec lui... Mes idées se mélangeaient dans ma tête et j'en perdais le fil. Je suis tellement perdue que même mes paroles deviennent du n'importe quoi. « Ouais… l’alcool fait toujours des ravages… » J'esquissais un sourire mais au fond de moi, je voulais fuir, fuir tout ceci parce que pour moi, c'était clairement la fin de tout et ça me faisais peur. Trop peur pour rester et affronter la chose en face... J'étais probablement une trouillarde, mais je ne voulais pas perdre l'unique personne qui faisait de ma vie un bonheur au quotidien. J'avais besoin de lui, j'ai toujours eu besoin de lui et si je devais le perdre aujourd'hui... Non, je préférais ne pas y penser. Divaguant dans mes pensées, la chaleur de son corps et ses bras enroulaient autour de moi me ramène à lui. Je ne fais pas attention à notre nudité, même si je dois avouer que ça m'a fait rougir se rapprochement soudain, inattendu mais tellement... magique ? « Ça va aller Prim, je ne vais pas te laisser tomber après ce qui s’est passé cette nuit » Ses quelques mots me rassurent, me prouvent qu'il sera là quoi qu'il arrive comme il a toujours été. L'étreinte s'arrête et Tyler sort du lit afin de s'habiller. Je le regarde mais je détourne vite les yeux parce que y a un truc qui se passe en moi. C'est comme un feu d'artifice, des papillons qui chatouillent mon ventre et me disent en chœur, tu es amoureuse Prim, tu es amoureuse. Merde, ne devais-je pas m'empêcher de tomber amoureuse de celui qui est censé être mon meilleur ami ? Quand il se remet dans le lit, mon regard retombe sur lui, oh bordel quel sentiment bizarre. Lui est habillé alors que je suis encore nue et, merde... « Prim… » Sa voix est tellement... faible, je sais qu'il est tout autant chamboulé que je le suis, peut-être moins que moi mais... Je devrais moi aussi le rassurer. J'étais prête à parler, la bouche entre-ouverte qu'il me surprend et se positionne au dessus de moi. Je plonge mon regard dans le sien, j'aimerais tellement qu'il ne me fasse pas l'effet qu'il me fait mais j'arrive pas à refouler mes sentiments. Mes yeux glissent sur ses lèvres et j'aimerais les saisir, les embrasser, les faire miennes comme j'ai du le faire cette nuit. Les souvenirs ne sont pas revenu, mais l'envie, le désir qui brûle en moi pour lui, me prouve que j'ai du être parfaitement consentante et que j'ai du aimer cette nuit dans ses bras... Son visage se rapproche du mien, je sens son souffle sur mon cou et l'envie devient beaucoup plus forte mais je résiste et il se lève pour se remettre à côté. Il se saisit de ma main et un frisson me traverse l'échine. J'ai un pincement au cœur, je le désire mais ne peut l'avoir, quelle tristesse. Et alors que j'allais pour parler, il me coupe avant. « Prim, tu vas peut-être trouver cela bizarre mais je crois que j’ai envie de recommencer cette nuit, non pas pour tout changer et faire disparaître ce qui s’est passé dans ce lit mais pour qu’on reforme plus qu’un » Oh bordel ! Il est sérieux, il veut, il veut... recommencer ? Je me lève d'un coup me retrouvant assise, tenant le drap afin de cacher ma poitrine. Mon regard part un instant d'un côté de la pièce à l'autre. Je dois trouver le moyen d'échapper à tout ceci, on ne peut pas, non, on ne peut pas, on a pas le droit, mais j'en ai tellement envie. Et puis au moins cette fois, je m'en souviendrais, je serais parfaitement consciente de mes moindres faits et gestes et puis pourquoi refuser quand l'envie nous dévore de l'intérieur ? Je me tourne à nouveau vers lui, un sourire joueur sur les lèvres. Se doute-il de toutes mes pensées ? De toutes les idées qui traversent mon esprit en ce moment même ? Monsieur c'est rhabillé et moi j'ai envie de m'amuser un peu, de faire comme si c'était la première fois, parce que c'est lui et que je veux devenir sienne quand il deviendra mien. Je prends mon oreiller et le jette sur ses yeux, me levant rapidement afin de mettre un string et mon soutien-gorge. Je prends la robe qui trainait par terre, ma tenue de hier soir et me tourne une nouvelle fois vers lui, ramassant son chemisier et lui jetant dessus. « Très bien, mais dans ce cas, on le fait dans les règles monsieur Ruiz. Je veux que cette première fois, même si elle ne l'est plus, sois parfaite... » Parce que je t'aime et qu'avec toi, ça doit être merveilleux, voilà tout. Je n'ose rajouter ses derniers mots, mais je les lui glisserais plus tard. Ces trois petits mots, ces sept petites lettres qui feront que nous seront l'un à l'autre à jamais...

© EKKINOX


on fini par tout perdre. les gens qu'on aiment, les choses qu'on a créé avec eux. il faut à peine une seconde pour détruire ce qui aura été construit durant des années. juste une putain de petite seconde pour tout casser, pour que tout se casse la gueule. cette seconde-là, tout le monde la déteste, parce qu'elle brise tout et n'épargne rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Ven 3 Jan - 16:22

I want you here, now and forever.

 
Avec les mots que je viens de sortir, je sais que ma mort est proche, au sens figuré, je veux dire. Si je ne reçois pas une claque comme à la fête d’Halloween, je me fais engueuler. Si je dois choisir, je préfère qu’elle me donne une classe, ça fait moins mal que des mots. Prim, ne me fais pas regretter mes mots, s’il te plait.
Je n’ai pas de réponse de sa part, elle est juste surprise peut-être même choquée, je ne sais pas. Au fond de moi, je suis un peu paniqué. J’ai peur de sa réponse. J’ai l’impression qu’elle va être négative.
Cachée dans son drap, elle me jette son oreiller en pleine tête, je sens qu’elle se lève. Elle va se rhabillée. Cela veut tout dire, elle ne souhaite pas le refaire, elle n’en a pas envie. Je peux comprendre, je suis censé être son meilleur ami et rien d’autre. Pourquoi tout d’un coup, je ressens un sentiment de tristesse et de déception ? Je ne peux pas lui en vouloir.
Je remets le coussin à sa place et je m’apprête à me lever quand elle m’envoie ma chemise. Le message est clair, ça veut dire : « casses-toi ».  Je la regarde, elle a remis la robe qu’elle portait hier pour son anniversaire. Elle est belle dedans. En fait, elle est belle tout le temps. Je m’attends à ce qu’elle me dise un truc du genre « j’ai besoin de réfléchir » mais pas du tout, ce qu’elle me dit me surprend.
« Très bien, mais dans ce cas, on le fait dans les règles monsieur Ruiz. Je veux que cette première fois, même si elle ne l'est plus, sois parfaite... »
Que… QUOI ? Prim, tu te rends compte de ce que tu viens dire ? Tout ce mélange dans mon esprit. Je suis à la fois rempli de bonheur et à la fois inquiet. Je ne veux surtout pas qu’elle me dire ça juste pour me faire plaisir. Il faut que j’arrête de penser à des trucs négatifs, si elle me dit ça, c’est parce qu’elle a envie autant que moi. Il faut que je lui réponde. Réfléchis, réfléchis. Je ne dois pas tout foutre en l’air. C’est un moment magique que je ne dois pas rendre maléfique.
Je me décide à remettre ma chemise et avec un sourire en coin, je lui demande
« Tu veux défaire les boutons comme cette nuit ou je laisse comme ça ? »
Je la regarde sourire, elle s’approche de moi et met ses mains chaudes sur mon torse. Je sens que je vais la bouffer. J’essaye de faire mon maximum pour me contrôler mais je ne peux plus tenir. Je passe mes bras autour de sa taille comme si je voulais qu’elle ne s’échappe pas et l’embrasse fougueusement. Je la soulève pour la rapprocher encore plus de moi. Je la colle contre le mur et commence à l’embrasser partout sur le corps. Je me rends compte qu’elle aime ça puisqu’elle rit.
Elle veut que cela soir parfait alors je dois y aller en douceur mais comment faire ? J’ai l’habitude d’être sauvage au lit. Oui mais ce n’est pas à n’importe qui que je vais faire l’amour, c’est à ma meilleure amie. Celle que je connais depuis toujours, celle qui connait toutes mes qualités et tous mes défauts, celle qui connait mes joies et mes peines alors je dois réaliser ce qu’elle me demande : de la douceur.
Je ballade ma main sur son corps qui frissonne à chacun de mes gestes. Toujours en la tenant dans les bras, je me retourne pour me coller au mur. Je l’embrasse une fois encore sur la bouche puis je nous approche du lit pour l’allonger. Je retrouve au-dessus d’elle. Je la regarde. Je remarque que ses yeux pétillent de désir les rendant encore plus beaux qu’avant. Je lui caresse la joue puis je place ma bouche au niveau de son oreille, je lui mordille le lobe pour ensuite lui faire un baiser sur la joue. Je plonge encore une fois mon regard dans le sien. Je lui souris et chuchote
« Ce n'était que le début, attends toi à pire… »



 
Revenir en haut Aller en bas

Green Agave
avatar

Green Agave
Virements effectués : 708
Inscrit le : 05/08/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Lorde ▼ Team.
RP's: close, sorry baby ▼ Tyler | Juliette | Sara | intrigue.
Relationship:


MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Sam 11 Jan - 9:58


love is not a game, love is a gift
TYLER & PRIM

PLAY
it's you, that was always you, I just needed the time to open my eyes | C'est fou, c'est dingue, c'est merveilleux. Qui aurait pu croire qu'un jour ça arriverait, qu'un jour je craquerais au point de lui dire oui, allons-y recommençons. Tyler, le mec le plus fabuleux de la Terre, mon meilleur ami, ma moitié, celui avec qui je partage tout depuis tellement longtemps. J'ai encore du mal à imaginer tout ce qui a bien pu se passer cette nuit, mais je suis consciente que je le voulais et ça depuis toujours. J'étais juste aveugle, fascinée par la beauté d'un autre et l'envie que j'éprouvais à son égard. Il m'avait brisé le cœur, détruit en mille morceaux et Tyler, lui, avait été là, toujours là, même quand j'étais au plus bas. Un instant,  ma tête me cogne, mes tempes sont douloureuses, et une question, minime soit-elle mais destructive, me trotte dans la tête. A-t-il remarqué mes cicatrices ? A-t-il fait attention à cette scarification que mon corps à du subir ? J'ai peur que oui, j'ai peur qu'il s'en soit rendu compte. Lui qui n'était pas réellement au courant, lui qui voyait ma peine mais ignorait ma souffrance, comment va-t-il le prendre ? Car l'alcool et le noir font qu'il a peut-être omis de se souvenir de ce détail, mais là, aujourd'hui, ce matin, comment réagira-t-il ? Je me rends compte que j'ai dis oui trop vite, que je me suis laissée emporter par mes sentiments et mon désir qui brûle à l'intérieur. Je ne peux plus m'échapper désormais, mais au final ça ne me fait pas peur. Je ne peux pas dire qui est-il pour me juger, mais jamais il ne l'a fait, alors pourquoi le ferait-il maintenant ? Je remarque qu'il a remis sa chemise, un sourire joueur au coin et ça me fait sourire. Je dois cesser de penser au passé, retourner le couteau dans la plaie ne fera rien de bon et je veux que ce moment dans ses bras, mon corps contre le sien, soit le meilleur de tous. « Tu veux défaire les boutons comme cette nuit ou je laisse comme ça ? » Sa question me dégage un rire, je me sens un peu plus détendue, même si la peur ancrée à mes chaînes reste au creux de mon esprit. Je hausse les épaules, ne sachant quoi répondre, il est beau, tellement beau... Je me rapproche de lui, il s'est levé, j'aime bien le fait qu'il soit plus grand que moi, ça procure à la fois une sensation de protection mais c'est aussi bien mieux pour les câlins (normaux hein). Je passe mes mains sur son torse, un frisson se défile sous mes doigts, je lui fais tant d'effet que ça. Ses bras autour de ma taille, je le sens me rapprocher de lui, il veut faire le mâle, le vrai, pas l'homme qui ne s'assume pas. Enfin, c'est un mannequin, il sait ce qu'il doit faire, lui qui a toutes les filles de l'agence à ses pieds. Jalouse Prim ? Et pas qu'un peu ! Sauf que là, c'est moi qui le détient pour moi et moi seule, les autres ne sont rien à côté de ce que je représente pour lui. Je réfléchis tellement, qu'il me surprend quand il vient capturer mes lèvres, je le laisse faire mais prolonge le baiser, parce que c'est nous deux que je veux, pas lui et moi séparément, le nous d'avant meilleurs amis mélangés au nous d'aujourd'hui, amants et peut-être plus. Il me soulève telle une plume et me plaque contre le mur, argh qu'est-ce qu'il va me faire ? Non pas le fait d'avoir peur, mais s'il s'amuse à faire monter en puissance tout le désir que j’éprouve pour lui, il y arrive facilement. Ses baisers partout sur mon corps me font rire, il a toujours été un grand joueur, parfois plus que moi, même si la compétition coule dans mon sang. C'est à mon tour de ressentir les frissons, parcourant mon échine avant se loger au creux de mes mains. Personne n'avait réussi à me faire sentir comme ça, avec lui j'ai l'impression d'être une étoile, qui brille dans le ciel, intense et belle, tel qu'on dirait qu'elle n'est toujours pas morte alors qu'à des années lumières, elle a déjà succombé. Je retrouve une nouvelle fois le goût de ses lèvres, avant qu'il ne nous installe sur le lit, lui sur moi. A son regard, je devine que mes pupilles brillent, mais je peux en dire autant pour les siennes. Sa main caressant ma joue laisse un autre frisson traverser mon échine et ses lèvres au  creux de mon oreille, en déchire un troisième. Je retrouve son regard, je retrouve ses yeux qui s'ils auraient été bleus, je m'y serais noyée dedans sans rechigner. « Ce n'était que le début, attends toi à pire… » Sa voix est sensuelle, digne d'un homme tel que lui. Mais c'est à mon tour de jouer, de faire monter en puissance le désir charnel qu'il détient. Je lui vole un baiser avant d'appuyer tout mon poids pour le faire tomber sur le côté et en faire mon prisonnier. Mes mains attrapent ses poignets et les bloquent au dessus de sa tête. Je lui adresse mon plus beau sourire avant d'embrasser son torse nu un peu partout. Je le lâche rapidement afin de lui enlever son jean et re-bloque ses poignets. Voilà que monsieur est presque nu alors que je suis encore toute habillée, cela me fait rire, j'ai réussi à dompter le mâle. « Tu fais moins le malin là, hein. » Un rictus au coin de mes lèvres, je me rapproche des siennes avant d'en prendre la totale possession, laissant mon souffle se caler sur le sien. Je brise une certaine intimité en y glissant ma langue, après tout, autant faire le maximum pour... l'exciter ? Je cale mes jambes l'une de chaque côté de ses hanches et lui enlève sa chemise, vu qu'elle est blanche, je devrais peut-être éviter de la balancer par terre, mais je m'en moque alors c'est ce que je fais. « Bien, maintenant que je suis en position de dominance, tu vas faire tout ce que je te demande de faire, sinon ça sera le fouet. » Un rire s'échappe d'entre mes lèvres, je suis absolument pas du tout crédible, moi en femme dominante. Mais oui bien sur, il réussira à reprendre sa position en un battement de cils. Tenant toujours ses mains, je les prends pour les faire passer derrière mon dos, m'amusant à faire glisser ses doigts sur la fermeture éclaire de ma robe. Il s'en saisit et la défait entièrement. Je m'allonge un peu sur lui afin d'atteindre son oreille. Et avec la voix la plus sexy et sensuelle que je possède, je lui murmure. « J'ai envie de toi, maintenant, tout de suite. Pas tout à l'heure, pas demain, là maintenant. Je veux devenir tienne et que tu deviennes mien, je te veux Tyler, je t'ai toujours voulu... » Libérer le fauve !

© EKKINOX


on fini par tout perdre. les gens qu'on aiment, les choses qu'on a créé avec eux. il faut à peine une seconde pour détruire ce qui aura été construit durant des années. juste une putain de petite seconde pour tout casser, pour que tout se casse la gueule. cette seconde-là, tout le monde la déteste, parce qu'elle brise tout et n'épargne rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   Dim 19 Jan - 18:25

I want you here, now and forever.

 
Peut-être qu’on aurait jamais dut commencer mais c’est tellement bon. Au-dessus d’elle, je peux l’admirer comme personne. Je suis trop dans mes pensées qu’elle me vole un baiser. Elle essaye d faire quoi là ? Ah, je comprends, elle veut s’amuser la petite. Elle me pousse pour qu’elle puisse se retrouver  en position dominante. Je vais la laisser faire, je la trouve mignonne comme ça.  Elle est belle, on dirait une petite fille qui vient de se réveiller mais elle n’est pas une petite fille. C’est une femme qui essaye de me dompter.
Tout en me tenant les poignets, elle fait glisser ses lèvres sur mon torse.  Mais qu’est-ce-qu’ elle fait ? Elle veut me tuer ou quoi ? J’en  peux plus, je la désire plus que tout autre chose dans le monde. Le Elle me lâche rapidement pour défaire mon jean.  J’ai encore ma chemise et mon boxer mais cette barrière ne va pas tarder à s’effondrer. Elle a encore sa robe mais elle non plus ne va pas faire long feu.
Avec un petit sourire malicieux, elle me dit :
« Tu fais moins le malin là, hein »
Ne rigole pas trop, très chère, je fais juste semblant d’être soumis. J’essaye de me dégager un peu mais je déclare forfait. Elle a quand même de la force cette petite. Elle prend totalement possession de mes lèvres, je sens sa langue se glisser dans ma bouche. C’est un désir charnel qui émane autour de moi. Je commence à suer tellement que j’ai chaud. C’est elle qui me donne chaud.
Comme si j’étais un enfant, elle me retire ma chemise qu’elle s’empresse de jeter sur le sol de sa chambre. La voilà maintenant en grande dominatrice. Je ne peux pas m’empêcher de rire.
Elle prend ma main pour la faire glisser sur la fermeture éclair de sa robe. Attends, ma jolie, je ne suis presque nu, voilà maintenant ton tour. Je  me saisis de cette fermeture pour faire disparaitre ce vêtement qu’il y a entre nous. Je libère complètement mes mains pour lui retirer sa robe pendant qu’elle s’allonge sur moi pour me dire quelques mots.
« J'ai envie de toi, maintenant, tout de suite. Pas tout à l'heure, pas demain, là maintenant. Je veux devenir tienne et que tu deviennes mien, je te veux Tyler, je t'ai toujours voulu... »
C’est une déclaration qu’elle me fait. J’ai toujours attendu qu’elle me dise ça un jour et il est enfin arrivé. C’est à mon tour maintenant de dire quelque chose mais je n’ai pas de mots. Rien.
« Prim, moi aussi…j’ai envie de toi… »
Je reprends alors le contrôle, sa robe complètement retirée, je lui embrasse le cou pour qu’elle oublie que je lui détache son soutien-gorge. Voilà,  il ne reste plus qu’une fine couche entre nous que je ne vais pas tarder supprimer.
Tous mes sens sont en éveille. Je vais la croquer d’une minute à l’autre.
Je retrouve ma place de mâle dominant. Je la regarde, je la questionne du regard. Est-elle prête ? Bien sûr, qu’elle est prête !  Pourquoi toutes ces questions ? Elle n’attend que ça, elle attend que je la prenne, que je face d’elle mienne.
Je lui caresse la joue d’une main pendant que l’autre se glisse sous son string pour le lui retirer. Rien que ça, ça l’excite. Je plaque ensuite ses mains sur mes fesses. Je souris.
« A toi de jouer. »
Aïe ! Elle vient de me pincer.
« T’es sérieuse ? Coquine, vas ! » dis-je en riant.
Plus rien ne nous sépare. Je peux enfin la prendre. Je m’approche de sa bouche que j’effleure avec ma langue, puis je lui fais comprendre que dans un instant nos corps ne formeront plus d’un.
Sentant qu’elle se crispe un peu, je m’inquiète.
« Ca va ? »
Elle me fais signe de continuer. Je suis maintenant en elle. Nous ne sommes qu'un. 


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

I want you here, now and forever ▼ TYLER&PRIM ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» La Forever Académie (Forum RPG)
» [Complet]Yun conquiert Kanto ~ Moemon Forever v3
» Quidditch Forever ◮ ft. Dorea & Debra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Party Time :: Anciens rps-