AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Lun 23 Déc - 0:20


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany


Elle n'avait pas dormi de la nuit, ses yeux était rester grand ouvert et elle avait eu beau lutté, ils n'avait pas voulut se fermé. Pas même une petite seconde. Pourquoi ? Elle ne le savait pas du tout et c'était la première fois que cela lui arrivait, ce qui était d'ailleurs troublant pour elle. Peut-être était-ce a cause du fait qu'elle était seule dans ce grand lit et surtout dans l'appartement ? Où était-ce le manque de Josh qui se faisait ressentir ? Il faut dire que d'habitude elle dormait avec lui bien au chaud blotti contre lui. Là elle était bel et bien seule dans ce lit froid, seule et en proie au froid et a la solitude. Elle secoua la tête et remonta sa couverture jusqu’à sous son nez, non Josh ne lui manquait pas elle ne l'aimait plus. Elle avait tiré un trait sur lui définitivement. Elle essayer de se convaincre qu'elle l'avait oublié et qu'elle ne l'aimait plus mais au fond comment rayer 10 ans de sa vie aussi vite ? Et puis quelque part on aime toujours son premier amour. Mais elle essayait de se convaincre qu'elle l'avait oublié pour avancer, ne pas regarder en arrière. Et puis au pire si elle voulait repensé au passer elle n'avais cas regarder la fine et discrète cicatrice qu'elle avait a la lèvre. Une cicatrice qu'il lui avait fait a force de lui mettre des coup au visage. Elle soupira et fini par ce lever, de toute façon elle n'arrivait pas a dormir. Elle enfila une veste  et alla dans la cuisine pour se faire un thé. Elle était contente d'avoir enfin fini de s'installé dans son nouvel appartement, elle avait récemment récupérer ses dernière affaire chez Josh mais accompagner de son beau père quand même au cas où. Elle avait aussi enfin tout raconter a ses parents et avait du retenir son beau père pour ne pas qu'il frappe Josh en le croisant. Elle se fit doucement son thé et le sirota tranquillement  installé dans son canapé devant la télé en zappant - bah oui y'a pas grand chose a la télé a 4 heures du matin. Et elle fini par s'endormir sur le canapé devant la télé.

Quand elle se réveilla il était 11 heure ce qui la fit soupiré. Elle se leva après avoir éteint la télé et alla ranger la tasse avant d'aller prendre une douche. Une fois douchée, habillée, maquillée et coiffée elle décida de sortir pour manger. Elle n'avais pas envie de se faire a manger et encore moins d'être seule. Elle alla donc dans un petit resto sympa où elle avait l'habitude de manger et y mangea tranquillement un bout avant de s'en allait faire un tour. Pendant sa promenade elle du répondre a beaucoup de coup de fil. Dur dur de travailler dans le monde de la mode, même quand on a un jour de repos on travail. Quand elle raccrocha d'avec le photographe qui la voulait pour modèle, elle remarqua qu'elle était dans le quartier où Nolhann habitait. Elle connaissait son adresse pour être aller plusieurs fois chez lui pour "affaire", mais es-ce qu'elle pouvait passer comme ça a l'improviste ? Peut-être qu'il était occupé, ou même pas chez lui. Et puis elle avait beau beaucoup l'aimait elle ne savait pas vraiment si elle entré dans son cercle d'amis ou si elle était juste une cliente ? Alors qu'elle se pausé toutes ses questions idiotes ces pas l'avait conduit jusqu'à la maison de l'homme. Elle soupira et se dit que finalement si elle n'allait pas voir elle n'aurait jamais la réponse a toute ses questions. Et puis elle avait besoin de parler et elle avait confiance en Nolhann elle savait qu'il l'écouterait sans la jugé. Elle pris donc une grand inspiration et alla toquer a la porte du brun. Elle souri quand il ouvrit, bizarrement elle se senti soulager qu'il ouvre.

- Salut désoler de te déranger mais je passé dans le coin et...Et je sais pas j'suis venue te faire un coucou... Je te dérange pas j’espère...   Je...

Elle se senti soudain très idiote, tout ses mots qui franchissaient ses lèvres sans qu'elle ne réfléchisse. En plus de cela elle avait fait quelque geste avec ses mains, fâcheuse manie d'italienne que voulait vous parfois ses origines que personne ne soupçonne sont très présente. Elle ferma les yeux et pris une grande inspiration, maintenant qu'elle était devant lui autant lui dire pourquoi elle était là.

- J'ai... J'ai quitté Josh il y a trois jours...Mais en faite je sais pas j'me sens un peut perdue sans lui... J'suis rester 10 ans avec lui j'ai l'impression a la fois d'avoir gâche ma jeunesse et a la fois non... Je sais pas vraiment ce que j'dois faire et du coup fallait que j'parle a quelqu'un et... Et bah voila c'est tomber sur toi je ne sais pas vraiment pourquoi...


Elle regarda le jeune homme en face d'elle en se mordillant la lèvre inférieur un peut gêner par la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Purple Passion
avatar

Purple Passion
Virements effectués : 375
Inscrit le : 18/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Petit Papa Noël
RP's: 5/5
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Jeu 26 Déc - 18:14


"Parfois on cherche bien loin ce que l'on a sous les yeux."




♦Je me lève la tête légèrement en vrac, non à vrai dire carrément en vrac après la nuit que je viens de passer, il faut dire que j’ai abusé d’un peu de tout, une jolie demoiselle rousse dort encore dans mon lit, je lui caresse doucement l’épaule pour la réveiller. « Ce n’est pas que mais il va falloir que tu rentres j’ai des choses à faire. Mais on peut se revoir plus tard je suis libre de toute façon tu as mon portable. » En attendant qu’elle se rhabille je file sous la douche, j’ai encore les vapeurs de l’alcool imbibé dans le corps par contre les effets de la coke ont disparu heureusement. L’eau qui coule sur mes épaules me brulent atrocement surement à cause des coups de griffes de la rousse, elle a été du genre assez sauvage cette nuit mais ça me plait. J’avais l’intention de m’assagir avec l’entrée de Beth dans ma vie mais la belle a disparu du jour au lendemain et elle ne répond même pas à mes messages alors je déconne à nouveau. Lorsque je sorts de la douche je regarde mon dos dans le miroir. « Et tu n’y es pas allée de main morte ma belle, tu m’as marqué c’est au cas où. » Je regarde la demoiselle investir la salle de bain nue, elle frôle mon corps et entre dans la douche légèrement provocante, du coup je la suis et nos lèvres et nos corps se retrouvent encore. Puis je la savonne elle aussi et nous sortons, je me sèche elle fait de même elle se rhabille, j’admire encore un instant son corps avant qu’elle ne le recouvre. J’enfile un short, juste un short de toute façon je n’ai pas l’intention de sortir. Un dernier baisé avant que ma belle me laisse seul avec mes bouteilles de bière et mon reste de poudre pour me faire quelques lignes. « Salut à la prochaine on se téléphone. » Je lui ouvre la porte et la regarde partir. Puis mes yeux se portent sur la table du salon où traine les restes de la soirée, faut que je range, je regarde l’heure il est plus de midi, je passe un coup de fil et me commande une pizza aux fromages.  Si Alice me voyait elle me dirait surement que je devrais plutôt me préparer un truc à manger mais une pizza pour aujourd’hui fera très bien l’affaire.


En attendant je commence à ranger, vidant les cendriers, ramassant les cadavres des bouteilles. Puis je vais dans ma chambre et défais le lit, je mets les draps dans la machine et refait le lit propre. J’ai horreur de dormir dans des draps ou j’ai fais l’amour sauf si j’y retrouve la même fille le soir suivant ce qui est assez rare chez moi. Je fais partir ma machine, on sonne ah la pizza, je commençais à avoir faim. J’ouvre et file un billet au mec qui me l’a porté, je la pose sur le bar la coupe et la mange tout en continuant de ranger l’appartement. Une fois la pizza finit ainsi que le rangement je m’installe sur mon canapé, la marque dans mon dos me fait un peu souffrir, elle ne voulait pas que je l’oublie cella là. Je m’ouvre une autre bière, sur la table basse du salon reste juste de quoi ce faire une ou deux ligne mais pas pour le moment, j’ai comme un coup de barre, faut dire que la nuit a été courte mais bien agréable. Je somnole quand j’entends toquer à la porte quelqu’un qui ne sait pas se servir de la sonnette et puis j’attends personne pourtant. « J’arrive. » Je me lève gardant ma bouteille à la main et file vers ma porte me demandant qui peut être derrière la porte, je reçois rarement de la visite et surtout à l’improviste.  Quelle surprise lorsque j’ouvre c’est une belle blonde qui est devant. « Vitany. » Elle me dit qu’elle passait dans le coin et qu’elle ne espérait  pas me déranger. En tout cas elle n’a pas l’air dans son assiette, elle tourne ses doigts dans tous les sens. « Non va y rentre, tu connais la maison et fais pas attention au bordel. » Mais avant de passer le pas de la porte voilà qu’elle se lance dans un discours, elle m’avoue qu’elle a quitté Josh depuis trois jours après dix ans de vie ensemble qu’elle avait d’ailleurs l’impression d’avoir gâché. Elle avait besoin d’en parler et c’est tombé sur moi, mais cela ne me dérange pas après tout dans les coups durs les amis sont là pour ça. « Tu as quitté Josh, mais c’est magnifique, je suis fier de toi, allais rentre on a quelque chose à fêter ma jolie. » Malgré mon invitation elle a l’air encore gênée, alors je l’attrape par la taille et l’attire dans la pièce avant de fermer la porte. Je ne peux m’empêcher de laisser glisser mon regard sur ses jolies petites fesses au moment ou elle passe devant moi. Je l’ai toujours trouvé désirable mais elle avait Josh dans sa vie et elle était vraiment accro à lui, mais maintenant elle est libre alors je peux la regarder différemment même s’il n’y a pas de retour de sa part. J’ai l’impression qu’elle est au bord des larmes alors je la prends dans mes bras la serrant contre moi. « Je suis là et tout va bien se passer je te le promets, je vais t’aider à surmonter ça. De toute façon ce n’ était pas un mec pour toi, tu mérites mieux, tu le sais. Et puis les coups cela ne pouvaient pas durer, les dernières marques qu’il t’a fait enfin c’est du passé faut que tu ailles de l’avant maintenant. » Je la regarde et lui sourit, elle est si jolie même si elle a encore au bord de ses lèvres la marque des dernières œuvres de Josh, ces marques disparaitront plus vite que celle qui a faite dans son cœur. « Je peux t’offrir quelque chose à boire, bière, whisky, ou jus de fruit. Installe toi sur le canapé je m’occupe de tout. Ah si tu veux il me reste de quoi de faire plaisir et te faire oublier c’est juste sur la table basse. » Je sais qu’elle ne dira pas non à ce genre de chose et j’en reprendrais bien un peu aussi.♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Ven 27 Déc - 0:12


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany


Elle était en face du brun qui l'avait invité a entrer sans hésitation, elle n'avait pas l'air de le déranger ce qui la rassura. Elle le regarda de la tête aux pieds et se dit intérieurement qu'il était vraiment pas mal pour peu qu'il est 6 ans de plus qu'elle et surement une petite amie. En faite depuis qu'elle s'était rendu compte qu'elle n'aimait plus Josh elle s'était mise a regarder les hommes différemment, avant elle les regardait sans plus car elle trouvait toujours que Josh était mieux que tout les autres, même si comme toute femmes elle regardait les jolie hommes ou s'amusé a les draguer un peut avec son amie Primrose par exemple. Mais maintenant elle les regardait comme une femme célibataire regarde des hommes plaisant, c'était tout nouveau pour elle mais cela lui plaisait pas mal. Et puis quand elle surprenait le regard de quelqu'un sur elle, elle adorait cela, en faite le célibat était pour elle une sorte de libération même si cela lui faisait un peut peur. En faite elle venait de brisé 10 ans de vie de couple, elle en gardait quand même de beau souvenir malgré tout les mauvais qu'elle avait et que quelque partie de son corps montré encore comme ces lèvres ou même son dos et ses bras.

Avant qu'elle n'entre elle avait fait sa tirade pour lui expliquer pourquoi elle était là en faite planté devant sa porte a faire des geste avec ses mains pour accompagner ses paroles. Elle expliquer en faite pourquoi elle était en trin de passer pour une conne devant lui. Lui sembla content pour elle qu'elle est enfin réussi a arrêter de se bercer d'illusions. Grace a cela elle se dit que finalement elle avait bien fait comme lui avait dit sa meilleure amie quand elle lui avait dit le soir même au téléphone. Et malgré cela elle hésité un peut a entrée, jusqu'à ce qu'il ne lui laisse plus le choix en l'attrapant par la taille et en la tirant a l'intérieur. Elle entra donc sans bronché. Elle passa devant lui sans faire attention au regard vagabond du brun qui se baladait sur ses fesses. Elle fit quelque pas dans le salon et finalement elle senti les larmes lui monté aux yeux. Tien elles se sont fait attendre elles ! C'est vrais elle n'avait encore pas pleuré. Elle n'aimait pas pleuré face a des gens, donc elle se retenait tant bien que mal. Mais quand elle se tourna vers l'homme, il le remarqua et vint la prendre dans ses bras. Elle se laissa faire en fermant les yeux, elle était bien dans ses bras protecteurs. Elle pris une profonde inspiration en écoutant les paroles réconfortantes du brun et essaya de sourire un peut

-Merci...Mais tu veux me faire pleuré c'est ça ?

Elle avait dit cela en riant très légèrement et quand il la lâcha elle essuya doucement ses yeux en faisant attention de ne pas touché a son maquillage en espérant qu'il n'est pas coulé. Elle le regarda ensuite et réfléchit a sa proposition. Pas d'alcool a cette heure ci c'était sur et certain, elle avait beau aimer l'alcool c'était pas non plus le genre a boire a n'importe quel heure de la journée, mais pour ce qui est de la drogue c'était différent. Elle en "prenait" depuis toujours donc n'importe quand elle accepté toujours un peut de poudre, enfin quand elle ne travailler pas, le travaille était précieux pour elle donc elle y était sérieuse.


-Je veux bien un jus de fruit s'il te plait ! Pour ce qui est de ce qui fait oublier... J'peut pas dire non après tout c'est pas comme si... elle se rendit compte qu'elle allait dire une grosse bêtise mais elle réussi a se taire avant euh... Non rien

Elle alla s’installer sur le canapé pour regarder la poudre qui était bien a l'endroit indiquer et prépara deux ligne

- T'en veux toi aussi ?

Elle avait dit cela en se tournant pour le regarder.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Purple Passion
avatar

Purple Passion
Virements effectués : 375
Inscrit le : 18/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Petit Papa Noël
RP's: 5/5
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Sam 28 Déc - 17:07


"Parfois on cherche bien loin ce que l'on a sous les yeux."




♦Je suis loin de me douter en ouvrant ma porte de qui va se trouver derrière, je suis à la fois surpris et heureux de voir Vitany. Au départ la belle blonde était une cliente comme les autres, je lui fournissais sa poudre et basta mais un jour je vis les marques et je compris même si la demoiselle trouvait toujours des excuses bidon à ses bleus. Je savais très bien à quoi il était du, alors j’avais fait plus attention à elle, j’avais essayé de lui faire comprendre que Josh n’était pas un homme pour elle. Mais elle était accro un peu comme à ma coke, difficile de changer de point de vue sur quelqu’un quand on là dans la peau et Vitany avait Josh dans la peau et lui il lui gravait son amour à coup de poing dans les côtes quelle drôle façon d’aimer. Et puis un jour c’est sur son visage que les coups sont tombés, je lui ai dis qu’elle pourrait compter sur moi au cas où et qu’elle fallait vraiment qu’elle le laisse avant qu’elle ne se relève pas d’un mauvais coup. Et là voilà devant moi, elle m’explique qu’elle a quitté Josh  et qu’elle avait besoin d’en parler et elle est venue vers moi. Elle parait si fragile à cet instant triturant ses mains comme le font toutes les bonnes italiennes, elle hésite à rentrer alors que je lui propose de bon cœur, après tout elle connait l’appartement on s’y est souvent retrouver pour nos petits échanges de coke, vous pensiez à quoi là. Je la pousse à rentrer ne pouvant m’empêcher de laisser trainer mon regard sur ses courbes de femme libre, et oui je ne l’ai pas toujours regardé comme une cliente mais elle avait un homme dans sa vie et je ne voulais pas lui causer plus de soucis en essayant de la draguer. Je vois ses yeux briller signe de larmes qui arrivent sans prévenir et je la prends dans mes bras pour la consoler et la rassurer, lui expliquant que cela était la meilleure des solutions surtout pour elle.


« Ca va aller Vitany, tu es forte ce n’est qu’un mauvais moment à passer. » Et je le pensais vraiment, elle me dit que j’allais la faire pleurer mais ça c’était déjà fait elle se mit à rire légèrement et à essuyer ses yeux alors que je la relâchais et lui proposais à boire. J’en profite pour lui parler aussi d’une petite gâterie, il y en avait encore sur ma table basse et vu ce qui me restait je pouvais partager avec la jolie blonde. Elle me dit qu’elle boirait bien un jus de fruit et qu’elle ne dirait pas non à une ligne de poudre, après tout quoi de mieux pour oublier ses chagrins. Mais elle ne finit pas sa phrase, les derniers mots restèrent en suspend à quoi avait-elle pensé à cet instant. J’avoue que moi j’oublie mes chagrins dans l’alcool elle avait préféré du jus de fruit, dans la drogue elle n’avait pas dit non à cette proposition et dans le sexe, avait-elle pensé à cela aussi. Cette idée ne fit sourire, le sexe oui c’est souvent la meilleure solution pour se sentir mieux après une grosse douleur ou un gros chagrin, avait-elle pensé à cela. Je lui apporte son verre. « Du jus d’orange cela te conviens. Et au fait je n’ai pas entendu la fin de ta phrase tout à l’heure tu as dis quoi. » Je ne pouvais pas avoir entendu la fin vue qu’il n’y en avait pas eu mais c’était juste pour voir sa réaction ou alors allait-elle oser le dire. Elle s’était installé dans le canapé et avait préparé deux lignes, logique elle sait très bien que je ne dirais pas non à ce genre de gourmandise moi non plus. « Bien sur que j’en veux. » Je m’installe à ses côtés assez proche pour que ma jambe entre ne contact avec la sienne, puis je lève ma bouteille de bière. « Alors on trinque à ta liberté et à ton célibat, tu vas pouvoir à nouveau te faire draguer. Je suis sur que certains mâles de Palm Springs vont vite te remarquer. Tu sais que tu es vraiment jolie quand tu souris. » Ma bouteille part à la rencontre de son verre et je la descends assez rapidement n’ayant qu’une envie c’est de m’envoyer la poudre blanche si bien rangée par Vitany dans mon nez et de me laisser aller sur mon canapé. Je prends la poudre et la tends à la demoiselle. « A toi l’honneur miss. » Je la regarde faire puis j’en fais de même, je remarque alors la petite trace blanche sous son nez et je lui essuie avec ma main nous aurions été plus proche je lui aurais volé ce reste de gourmandise avec un baiser mais c’est peut être un peu tôt. Puis je m’enfonce dans les coussins, et je l’attire contre moi laissant ma main se poser sur sa hanche. « Détend toi Vit, laisse toi aller, oublie tout. On est bien là, tu ne trouves pas. » Je ferme les yeux, la poudre fait doucement son effet, m’emportant au-delà de mes coussins, seul point restant avec la réalité ma main sur la hanche de Vitany, ma main qui glisse doucement sur son ventre cherchant sa peau.♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Ven 3 Jan - 10:01


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany


Comme il l'avait enlacé elle avait put voir les quelque marques rouge qu'il avait dans le dos. Des griffures ? Sa copine ?  Surement un ébat amoureux intense, où alors elle était comme Josh et voulait marquer son territoire surement de façon moins violente que son ex mais quand même. Elle ne put s'empecher de lui demander, ce qui fait qu'elle se mêler des affaire du brun alors que sa ne la regardait pas.

- Les marques dans ton dos... C'est ta copine ? Elle va pas être jalouse que je soit là ?

Changer de sujets, sa spécialité pour évité les conversation gênante ou qu'elle n'avait pas envie d'avoir.  Elle s'était installer dans le canapé pour s'appliquer a ranger la poudre blanche en ligne tranquillement. C'était une vrai pro pour ça en même temps elle faisait cela depuis son adolescence, depuis qu'elle était retomber là dedans. En même temps elle avait cela dans le sang, elle était née avec de la coke dans les veine. Elle avait du se battre pour survivre et était en faite un peut un miracle. Elle était née prématurément et en plus accroc, les médecins n'avait pas fondé beaucoup d’espoirs sur elle et pourtant elle était toujours là bel et bien vivante.

Elle pris le verre qu'il lui tendait en souriant.  Quand il lui demanda ce qu'elle avait dit a la fin car il n'avait pas entendu elle fit non de la tête suivit d'un petit geste de la main.

- Merci le jus d'orange c'est très bien. La fin de ma phrase n'était pas très importante donc il n'y en a pas eux.

Elle lui fit un sourire quand il dit vouloir aussi se drogué et du coup elle avait bien fait de faire deux ligne au lieux d'une seule. Elle fut surprise qu'il s'installe si près d'elle et que de ce fait leurs jambes entrèrent en contacte mais elle ne dit rien, elle le regarda juste rapidement du coin de l'oeil puis trinqua avec lui. Elle l'écouta parler en buvant une petite gorgée du liquide. Puis elle eu un petit rire

- Ils s'en sont jamais privé de me draguer, libre ou pas... Ma coupure pas tout a fait refermé aux lèvres c'est pour quoi a ton avis ? Pour ce qui est du fait qu'ils vont me remarquer, ça c'est sur surtout depuis que j'suis devenue mannequin. Et merci du compliment c'est très gentil.  

Elle pris la petite plaquette où elle avait dresser les deux ligne que lui tendait le brun. Elle sniffa donc la drogue en fermant les yeux comme si cela allait la faire agir mieux. Elle  tendit ensuite la plaquette au jeune homme qui attendait. En le remerciant de l'avoir laisser commencer. Il en pris lui aussi et l'attira contre lui, elle se laissa doucement faire, après tout il ne faisait rien de mal. Elle ferma les yeux se laissant portait par la poudre, oubliant totalement la main sur sa hanche. Jusqu'à ce qu'elle partent a la recherche de sa peau sur son ventre. Elle rit légèrement

-Dit donc Monsieur Bradford... Essayerais-tu de me tripoter là ?  

Heureusement elle le prenait a la rigolade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Purple Passion
avatar

Purple Passion
Virements effectués : 375
Inscrit le : 18/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Petit Papa Noël
RP's: 5/5
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Mer 8 Jan - 23:17


"Parfois on cherche bien loin ce que l'on a sous les yeux."




♦ La drogue fait doucement son chemin allant droit pénétrer mon cerveau, délivrant son venin à la fois doux et intense à travers chaque parcelle de ma chair. Ce n’est pas aussi puissant qu’une injection d’héroïne dans le bras, mais c’est déjà bien et plus satisfaisant qu’un verre d’un bon whisky. En plus je prends toujours de la pure, une fois j’ai essayé de la trafiquer mais j’ai juré que ce serait la seule fois, trop de dégât et pas assez de sensation. Je laisse mon corps se détendre et partir, après la nuit d’amour que je venais de passer une bonne petite défonce était encore plus appréciable. Cela me faisait même oublier les marques que la  jolie rousse avait faites durant nos ébats, marques que Vitany avait remarquées d’ailleurs. Me voilà dont allongé dans mon canapé la tête en vrac ou plutôt dans un genre de brouillard très agréable, avec dans mes bras une jolie blonde, enfin Vitany. Ma main s’était mise à jouer les baladeuses, d’abord sur sa hanche puis sur son tee-shirt cherchant la douceur de sa peau. A croire que je m’en n’avais pas eu assez durant la nuit, à vrai dire lorsque je suis dans cet état et en plus en charmante compagnie je suis encore plus enclin à chercher bien plus que de simple caresse. Et le sexe je n’en ai jamais assez, et de sentir Vitany contre moi éveiller encore plus mes envie, il n’y avait jamais rien eu entre elle et moi, peut être un smack lors d’une vente de poudre, quelques gestes sans plus. Mais là je ne sais pas pourquoi, je pensais à autre chose il faut dire qu’elle venait de m’avouer avoir largué Josh et être disponible. Alors ma main avait réfléchit avant mon cerveau, ou bien mon cerveau avait donné un ordre de caresse. Je l’entendis rire et me demander si je n’étais pas en train de la tripoter. Quel drôle d’idée.

« Pardon, te tripoter non, c’est juste que je ne savais pas où mettre ma main. Et puis tu ne trouves pas mes caresses agréables. » Je réussis à glisser ma main juste sur son tee-shirt, je caresse son ventre sans chercher à aller plus loin, je ne veux pas la brusquer ni l’énerver, j’ai juste envie de me sentir bien et qu’elle aussi. Le contact de sa peau suffit à m’apporter une plénitude totale, je n’ai pas besoin de plus la poudre fait son effet et la peau de Vitany le reste. « Tu vas me trouver idiot mais il y a longtemps que j’en avais envie. Il est vrai que je restais distant parce que tu avais Josh, mais je ne veux pas te mettre mal à l’aise. En tout cas moi j’apprécie de t’avoir dans mes bras, et j’aime la douceur de ta peau. » Je ne suis pas un saint et Vitany le sait, je ne m’en suis jamais caché, un instant j’ai cru qu’une femme pourrait me changer, j’ai cru que Beth pourrait me changer, mais elle est partie comme les autres. La jolie blonde est ma cliente depuis quelque temps, j’ai toujours était réglo avec elle, je n’ai juste pas compris pourquoi elle restait avec un mec qui disait l’aimer à coup de poing. On a souvent partagé une ligne, mais j’ai toujours gardé mes distances, mais aujourd’hui je n’en ai pas envie. « Tu sais je t’ai toujours trouvé désirable, et ne vas pas t’imaginer que je dis cela à toutes les filles. » Mais je le dis souvent, surtout à seule qui me plaise. « Je me doute que tu n’as peut être pas envie d’un mec pour le moment ou même d’une aventure, mais si tu as besoin d’être réconforté … enfin tu comprends. » Ma main continue à se balader sur son ventre, montant plus haut sans toucher sa poitrine, pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en manque. Puis je me lève légèrement et je la fais pivoter vers moi, nos deux visages se trouvent face à face, elle a encore les yeux un peu rougit par ses larmes. J’ai l’impression que sa bouche me dit *embrasse-moi*. « Tant pis si tu me gifles mais là c’est plus fort que moi » Et mes lèvres se posent sur les siennes, elles sont douces et sucrées, ma main ose alors à aller plus loin pendant que l’autre entoure sa taille. J’oublie tout sauf la bouche de Vitany et la douceur de sa peau, je ne sais plus si c’est moi qui commande mon cerveau ou si c’est la poudre qui me fait agir. Pourtant je sens le contact de sa bouche et la douceur de sa peau, puis je ne sais pas mais quelque chose me fait redescendre sur terre, une douleur dans le dos, la douleur des marques de griffures que ma compagne de la nuit passée m’a laissées. Je me ressaisi et abandonne la bouche de la belle blonde. « Excuse, je ne voulais pas aller si loin … mais ça m’a plu en tout cas. » Enfin cela ne me gênerais en rien d'aller plus loin et même tout de suite là sur mon canapé, mais elle a son mot à dire et je ne ferais rien si elle ne le désire pas. J’ai l’impression de partager tellement de chose avec Vitany, des souffrances qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, même si elles sont différentes elles sont si présentes en nous qu’elles font presque de nous des êtres semblables et peut être plus proche que nous le pensons. Je me rassois correctement alors que le canapé, je garde juste ma main sur sa peau.♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Ven 17 Jan - 13:42


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany

Elle était contre l'homme, c'était agréable d'être dans les bras d'un homme qui n'allait pas la frapper au moindre excès de colère. Bon cet homme avait un peu la main baladeuse mais ce n'était pas vraiment dérangeant, elle le lui avait d'ailleurs fait remarquer en riant. Après tout la drogue était en trin de faire l'effet aux deux jeune gens. Et il se contentait de cherche le contacte avec sa peau, rien de plus, il n'essayer pas d'aller plus loin. Elle le regarda doucement.

- Ce n'est pas une attitude très professionnel, on ne caresse pas ses cliente! Même si ce n'est pas désagréable.

Elle avait dit cela avec un grand sourire. Elle fut un peu surprise par les paroles du jeune homme.  Elle ne s'y attendait pas vraiment en faite, elle s'était toujours dit que Nolhann avait une copine, et qu'il ne s’intéresser pas a elle qui devait être trop jeune pour lui. Mais apparemment elle se tromper. Elle cligna des yeux un instant ne sachant comment réagir, elle se contenta de lui sourire doucement


- Bon alors... Je reste dans tes bras. Ca... Ne me gêne pas

A vrai dire si elle était peut être un peu gêner mais bon elle faisait face ce n'était rien de grave. Mais les paroles suivante furent quand même un peu plus gênante, disons qu'il n'y allait pas par quatre chemin pour lui faire comprendre qu'elle lui plaisait. Par contre il n'avait pas tord, elle ne se sentait absolument pas prête a tout de suite avoir un homme dans sa vie. Elle cligna a nouveau des yeux, décidément elle  aurai cligné plus d'un million de fois les yeux en sortant de cette maison. Elle secoua doucement la tête
-Je... Je suis touché Nolhann... Mais comme tu dit je suis pas prête a avoir a nouveau un homme dans ma vie... Pas pour le moment... Il faudra un peut attendre...   

Elle eu un frisson en sentant quand sa main remonta le long de son ventre. Bon lui contrairement a d'autre il était courtois et c'était stoppé avant de ne touché sa poitrine. Même si elle deviné qu'il devait en avoir très envie, après tout c'est pas comme si les hommes n'aimait pas cela et que Vitany n'en avait pas.  Elle n'eu rien le temps de comprendre qu'elle se retrouva face a lui. Et qu'il l'embrassa. Un baiser doux, tendre, agréable, délicat et sucré. Vitany ferma doucement les yeux se laissant totalement faire, c'est pas comme si elle n'en avait pas eu envie. A vrai dire ca ne lui avait pas vraiment traverser l'esprit mais mise devant le fait accomplie elle fini par se dire pourquoi pas. Après tout ce n'était pas désagréable d'embrasser un bel homme. Elle le regarda quand il rompit le baiser et cligna a nouveau des yeux. Elle repris ses esprit et mit une main sur la joue du jeune homme en lui souriant

- Pourquoi tu t'excuse ? Ce n'est pas grave, et c’était loin d'être désagréable.  

Elle ferma doucement les yeux et posa sa tête sur l'épaule du jeune homme. Elle était a deux doigt de s'endormir en faite, mais son cerveau bouillonné pour essayer de comprendre et analysé la situation calmement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Purple Passion
avatar

Purple Passion
Virements effectués : 375
Inscrit le : 18/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Petit Papa Noël
RP's: 5/5
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Jeu 23 Jan - 22:18


"Parfois on cherche bien loin ce que l'on a sous les yeux."




♦A vrai dire j’ai du mal à résister à une femme, j’aime beaucoup leurs compagnies, je voudrais trouver celle qui comblerait mon cœur mais pour le moment je n’ai fais que des rencontres qui n’ont abouti à rien de sérieux. Mais je suis sur qu’il y en a une pour moi, faut juste que je sois patient et surtout que je change de comportement.  Oui on ne peut pas trouver l’amour quand on joue au tombeur et que l’on change de partenaire de jeu à chaque fois, pour avoir une relation faut être un minimum fidèle et éviter de se disperser. Je finirais bien par y arriver, enfin je pense.


Je ne m’attendais pas  après avoir passé la nuit que j’avais passé à me retrouver avec Vitany dans mes bras.  Mais cela ne me déplait pas et je ne me gène pas pour lui dire, de toute façon on partage pas mal de chose. Lui dire cela ne me dérange en rien. La drogue et puis son corps contre le mien, la chaleur de sa peau, l’odeur de ses cheveux tout me fait vite basculer mais c’est si agréable. Et puis elle n’a pas l’air de vouloir résister, même si je me doute qu’elle n’est pas prête à se donner après ce qui lui est arrivée. Et je n’ai aucune difficulté à le comprendre, je crois que je réagirais pareil si j’étais dans ce cas, on ne peut pas tirer un trait sur sa vie passée comme ça. Mes mains doucement se mettent à caresser sa peau sans dépasser les limites, puis mes lèvres prennent possession de ses lèvres. C’est si naturel comme si elle et moi nous attendions cela depuis plusieurs mois, enfin c’est ce que je pense mais à cet instant mon esprit est loin d’être clair. C’est surement à cause de cela que je permets d’être aussi familier, d’aller aussi avec Vitany. Il est vrai que l’idée de la séduire n’avait déjà traversé l’esprit mais un tas de chose se mettait en travers de cette route et là elle est dans mes bras et je suis en train de l’embrasser. Elle me rend mon baiser, même si je sais que je n’aurais rien de plus en tout cas pas aujourd’hui. Lorsque le baiser cesse, elle cligne des yeux, puis pose sa main si douce sur ma joue avant de me sourire. Et alors que je m’excuse de mon geste qui a été peut être trop rapide, elle me dit qu’elle a trouvé cela agréable et que ce n’est pas la peine de m’excuser. Puis je sens sa tête se poser sur mon épaule, elle est comme lourde, partirait-elle vers le monde des rêves. Il faut dire que les circonstances si prêtent, l’effet de la poudre, le fait qu’elle se sente bien, la pousse vers la douceur du sommeil. « Tu as apprécié alors, j’en suis ravie. J’avoue que cela me trotter dans la tête depuis quelque temps de connaitre le gout de ta bouche. » Ma main se pose sur ses cheveux que je caresse doucement, l’autre est restée sur son ventre, je sens sa respiration lente et reposée. Elle est bien je le sais, peut être aussi le fait de ne plus être avec son ex lui rend la vie plus facile. « Alors ma belle, tu es au bord du royaume de Morphée ou c’est une impression. » De l’avoir là tranquille dans mes bras c’est aussi l’occasion rêvé d’en apprendre plus sur sa nouvelle vie, sur sa carrière, de parler de tout et de rien pour faire plus ample connaissance. Si je suis au courant de certaines choses et notamment comment la traitait Josh, je ne sais pas tout sur Vitany, et j’ai envie d’en apprendre d’avantage. C’est assez rare chez moi, oui je suis bassement terre à terre et vu que pour le moment je ne cherche pas une relation stable, je m’étonne moi-même de vouloir en savoir plus sur la belle blonde qui se trouve dans mes bras à cet instant précis. « Comment se passe ta nouvelle vie, pas trop dur de se retrouver dans un grand lit seule après toutes ses années de vie en couple. Tu n’es pas obligée d’en parler si tu ne veux pas. Si tu préfères que l’on reste comme ça dans le silence dis le moi. Mais on risque de s’endormir dans ce cas. » Ma main joue toujours avec ses cheveux, ils sont tellement doux c’est agréable, quand à mon autre main qui se tient bien sagement sur son ventre elle donnerait n’importe quoi pour découvrir les deux jolies montagnes qui se trouvent à quelque centimètre d’elle. « Vit quand tu as dis tout à l’heure qu’il faudrait un peu attendre par rapport au fait d’avoir un nouvel homme dans ta vie, tu as déjà une idée de qui tu aimerais .. ou tu n’as personne à l’esprit. » Elle m’avait rendu mon baiser, elle avait trouvé agréable mes caresses j’avais peut être une chance d’être sur la liste. « Non laisse tomber c’est idiot, tu as surement d’autre chose en tête qu’une chasse au mec. Tu veux boire autre chose ou tu reveux de quoi t’envoyer en l’air, je parle de poudre. Pas de sexe. » Quoique moi je ne dirais pas non si elle était partante.♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Dim 2 Fév - 22:32


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany


Elle venait de se laisser embrasser sans se dire qu'elle allait se faire tuer si Josh l'apprenait. Comme c'était agréable de ne pas craindre une raclé et de pouvoir profité du baiser jusqu'au bout sans avoir a le rompre brusquement par peur.  Ca lui était déjà arrivé, lors d'une soirée avec sa meilleure amie un gars qui avait trop but est arrivé pour la draguer et bah voila le gars a voulut la même choses que Nolhann, l'embrasser, et comme lui il ne s'est pas privé. Sauf que là Vany ne s'est pas laisser faire par peur. Mais revenons a nos mouton -bêêêêêêh !-

Elle lui caressa doucement la joue, puis laissa glisser doucement sa main dans le cou du brun, puis sur son épaule avant de tomber le long du corps de la blonde et c'est sa tête qui tomba sur l'épaule du brun. Elle fit un petit sourire aux paroles du brun. Elle aimait cela, il lui faisait des avances ouvertement et elle était libre d'en faire ce qu'elle voulait. Elle pouvait très bien lui donner ce qu'il désiré la tout de suite maintenant sur le canapé si elle en avait envie, ou le rembarré. Mais non, elle le laissait continuer.

-Et bien voila, tu y a goûter. Et apparemment il ne ta pas déplut !  

Elle ferma doucement les yeux, elle était posé et la drogue faisait effet dans son corps. Elle senti  la main libre du brun se glissé dans ses cheveux blond et les caresser, alors que l'autre main du brun rester sur son ventre. Elle respiré lentement, prête a dormir et les caresses était agréable et cela la berçait. Elle se concentré cependant pour rester éveiller et discuté avec le jeune homme. Elle bailla doucement mettant une main devant sa bouche.


- C'est un peu déboussolant je doit l'avouer... Mais bon j'vais m'y faire...J'ai jamais était célibataire depuis que j'suis en age d'avoir des relation avec quelqu'un... Du coup j'découvre un peu mais c'est plutôt agréable! Et comme ca j'ai plus de temps a consacré a ma mère mon beau père et mon demi-frère et ma demi-soeur. Elle a sauté de joie quand j'lui est dit que le week end on irait faire une journée entre filles. Si je m'endort réveille moi !

Elle fut un peu surprise par la question du jeune homme. A vrai dire elle n'y avait pas du tout penser, elle ne savait pas trop par ce qu'elle voulait un peut tester la vie de célibataire avant de se remettre avec un homme. Sans pour autant faire la trainer au milliers de coup d'un soir, elle voulait voir ce que cela faisait. Elle haussa les épaules.


-J'y est pas pensée... Je vis un peut au jour le jour en ce moment.... Pourquoi ?

Elle laissa un petit silence.

- Non merci... Mais j'veux bien rester comme ça encore un peut... J'suis bien là. 


Elle avait dit cela un peut plus doucement. C'est vrai qu'elle était bien là dans les bras du brun, elle se sentait apaisé et en sécurité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Purple Passion
avatar

Purple Passion
Virements effectués : 375
Inscrit le : 18/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Petit Papa Noël
RP's: 5/5
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Dim 9 Fév - 21:21


"Parfois on cherche bien loin ce que l'on a sous les yeux."




♦Tenir Vitany dans mes bras, la sentir tout contre moi prend à cet instant une dimension toute différente. Je la connais depuis quelques temps déjà, mais je ne pensais pas un jour que nous serions allongés tous les deux sur mon canapé. J’avais déjà partagé de la poudre avec elle, j’avais déjà joué le rôle du protecteur quand elle venait me voir avec des marques qui étaient loin de ressembler à une chute dans les escaliers. Je faisais attention à elle tout en gardant mes distances car il y avait un homme dans sa vie, un homme qui malgré ce qui lui faisait subir comptait pour elle. Je ne voulais pas m’imposer, et puis l’idée ne m’avait jamais réellement traversé l’esprit, enfin si un peu mais pas comme aujourd’hui. Il est vrai que Vitany est une personne désirable, elle a beaucoup de charme, et elle était loin de me laisser indifférent mais je le gardais pour moi. Jusqu’à aujourd’hui. Lui avouer qu’elle ne me laisser pas indifférent, l’embrasser tout cela me paraissait si logique. Je me laissais envahir par la chaleur de son corps, le parfum de ses cheveux, à vrai dire j’osais la regarder en tant que femme plus en tant que personne à protéger. J’étais conscient qu’il lui faudrait du temps et je le comprenais parfaitement et j’avoue que cela rajoutait du piment à cette nouvelle sensation qui prenait possession de mon corps. Je sais vous devais vous dire encore du baratin pour la séduire, après tout les femmes je les aime dans mon lit, mais là j’étais juste bien, la drogue oui ok c’est vrai que cela à tendance à rendre plus sensible. Mais il y avait autre chose. Peut être parce qu’elle aussi se sentait plus libre, et sans le vouloir son corps parler pour elle, me lançant comme une invitation. Rien qu’à sa façon de me rendre mon baiser, rien qu’à sa façon de passer sa main sur ma joue avant de la laisser glisser dans mon cou. Je savais qu’elle était bien car elle savait qu’elle ne risquait rien.


Elle met sa main devant sa bouche pour cacher un bâillement, si ça continue elle va jouer la Belle au Bois Dormant et moi je jouerais le Prince en la réveillant avec un autre baiser. Je sens son corps s’alourdir emporter, même si elle continue à répondre à mes questions. Elle me parle de sa famille et de ce qu’elle a prévu maintenant qu’elle a plus de temps. C’est important la famille, très important, je ne peux m’empêcher de penser à mon frère et à cette absence qui me bouffe la vie, c’est comme un trou en plein milieu de mon torse.  « J’avoue que les après midi de folie que je passais avec mon frère me manque beaucoup. Je t’envie même si ce n’est que ton demi-frère et ta demi-sœur. » J’ai presque un pincement au cœur à cette pensée, même après toutes ses années la blessure n’est pas refermée et elle fait toujours aussi mal. Je continue à lui parler, me dévoilant presque trop, elle me répond même si je me doute qu’elle lutte comme l’appel de Morphée, cela la rend encore plus désirable. Je n’ai pas stoppé mes caresses, une de mes mains continue à faire des allers-retours sur son ventre, au rythme de sa respiration, et l’autre joue dans son cou se glissant par moment dans sa belle chevelure blonde qui tombe sur ses épaules.  Je lui demande si elle veut boire ou bien autre chose comme reprendre de la poudre mais elle me répond qu’elle n’a besoin de rien qu’elle veut juste rester comme ça, sa voix fini presque dans un murmure. « Pas de problème, j’avoue que je suis bien moi aussi et puis j’ai rien de prévu. Alors profite pour te détendre et te laisser aller. » Sa respiration devient plus lente, je ferme les yeux de toute façon je n’ai pas trop dormi alors un petit repos ne me fera pas de mal. Je me laisse aller comme la belle blonde que je tiens tout contre moi, je resserre juste mon étreinte comme si j’avais peur de la perdre, ou alors c’est une impression. Puis je pense que je me déconnecte durant quelque temps, moi aussi emporté par le sommeil, j’ignore combien de temps s’écoule. Et puis c’est le vibreur de mon téléphone qui me fait sortir de l’état semi-comateux dans lequel j’étais tombé. Mais mon téléphone est dans ma poche et je ne peux pas l’atteindre vu que Vitany le bloque va falloir que je réveille la belle pour pouvoir l’attraper. « Vit, Vit » Je parle doucement je ne veux pas l’effrayer et puis ma main passe sur son visage. « Vitany, faut que j’attrape mon téléphone. » Je la sens se réveiller doucement, j’arrive alors à faufiler ma main dans son dos pour aller prendre mon portable, mais c’est trop tard. « Ce n’est pas grave il ou elle me rappellera. » Je pose le téléphone sur la table base sans chercher à regarder qui a voulu me joindre. « Madame a bien dormi. » Je la regarde en lui souriant, elle a l’air d’un ange, machinalement je lui arrange une mèche de cheveux qui me cachait ses yeux. « Tu es très jolie lorsque tu te réveilles. » Et puis je suis pris par une crampe dans la jambe. « Faut que je me lève, j’ai la jambe toute endormie là. Excuse mais ce n’est pas amusant. » Du coup je me sorts avec déplaisir de mon canapé pour faire quelques pas dans mon salon. « Bordel ça fait mal. »♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tequila Sunrise
avatar

Tequila Sunrise
Virements effectués : 602
Inscrit le : 14/09/2013

Feuille de personnage
Jukebox: Do What U Want ~ Lady gaga
RP's: désoler : Tyler, Nolhann et Adrianne
Relationship:


MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   Dim 16 Fév - 9:39


Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule


Nolhann & Vitany



Elle était bien dans les bras du brun. Elle ne se serait jamais imaginée un jour dans une telle position avec lui mais c’était loin d’être désagréable. Il faut dire qu’elle aurait préféré que cela se finisse mieux avec Josh, mais pas de chance ça n’avait pas était le cas. Elle voulait maintenant passer à autre chose et surtout ne plus jamais revivre cela. Elle avait encore quelque bleu en voie de guérison par-ci par-là mais elle savait que c’était les dernier et qu’après elle n’aurait plus besoin de trouvé d’excuse à chaque blessures. C’était en fin de compte un soulagement une grande libération, dur de s’y faire mais elle savait qu’elle s’y ferait et pourrait faire ce qu’elle veut quand elle veut.

Elle écouta le brun parler de son frère. Il avait un frère ? Elle ne le savait pas, enfin faut dire qu’en fin de compte elle ne connaissait pas sa vie privée. Elle bailla doucement a nouveau mettant la encore sa main devant sa bouche, oui par ce que sa grand-mère l’avait bien élevée, oui on pouvait dire que c’était quasiment sa grand-mère qui avait fait la base de son éducation comme sa mère était totalement irresponsable et droguer.

-Tu… as un frère ? Je ne savais pas… J’ai de la chance que mon beau père et ma demi-sœur et mon demi-frère accepte l’erreur de jeunesse de ma mère… Erreur que je suis… Par contre pour le reste de la famille de mon beau-père… Je suis pas du tout accepté… Enfin c’est comme ça… On ne peut pas changer le passé.

Elle écouté le brun d’une oreille à la fois attentive et à la fois distraite, elle n’allait pas tarder a s’endormir elle le savait et ne pourrai rien faire contre cela. Elle ferma les yeux en douceur. Elle s’endormie sans entendre les dernière paroles du brun. Elle dormait bien, paisiblement. Un sommeille sans rêve mais peu importe elle n’avait pas besoin d’un rêve mais de repo, pour rattraper sa nuit qui avait était mauvaise. Elle senti cependant vite un drôle de truc contre elle, un vibreur surement. Et de loin dans son sommeil elle entendit une voix l’appeler. Elle ouvrit doucement ses grands yeux bleus quand le brun passa sa main sur son visage. Ce dernier attrapa son téléphone et là elle s’en voulut de lui avoir fait louper un appel peut-être important. Elle bailla doucement en mettant la main à nouveau devant sa bouche et lui fit un petit sourire

-J’avais un bon oreiller !

Une mèche lui tomba sur les yeux, elle voulait la remettre mais il fut plus rapide qu’elle. Elle lui fit un léger sourire et rit doucement à ses paroles.

-Merci… T’es du genre flatteur toi en fait !

Elle le laissa se lever car il avait une crampe à la jambe a causse d’elle. Elle le regarda marcher en s’excusant de s’être endormie et regarda son propre téléphone. Elle soupira en voyant trois appel manqué, deux du bureau et un de sa mère. Elle se leva à son tour passant une main dans ses cheveux pour les remettre bien et regarda le brun.

-je dois y aller… Désoler de m’être endormie… Euh… J’t’appelle plus tard.

Elle alla lui déposé un bisou sur la joue et sortie de chez lui.

[Vitany Sort]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je voudrais bien mais je ne saurais pas faire seule | Nolhann&Vitany|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devine qui c'est ?! Euh... Je n'en sais rien mais je voudrais bien boire mon thé tranquille !
» Entraînement seul c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux !
» Dans chaque femme il y a quelque chose de bien, mais vous devez l'introduire vous même !
» 06- La maladresse ça fait mal !
» « Oh, excuse-moi, je ne t'avais pas vu. Tu voudrais bien dégager de ma route ? » ◭ Jin Mirai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Palm Springs Town :: Palm Springs West :: Habitations-